Groupe-7.png

Yonex IFB 2022 - Shi Yu Qi prend la porte !

Il n'avait plus foulé les courts de la capitale depuis cinq ans. Redescendu à la 40e place mondiale, le Chinois Shi Yu Qi, 26 ans, marque son retour au haut niveau avec un titre, décroché au Danemark dimanche, mais aussi des revers, comme ce mercredi à Coubertin qu'il quitte donc dès le premier tour.


Titré à Coubertin en 2016, le Chinois s'est incliné dès le premier tour du tournoi parisien / Badmintonphoto

De retour sur le devant de la scène internationale, Shi Yu Qi peine encore à enchaîner les tournois, ou n’est-il simplement pas du matin ? Ce mercredi, en inauguration de cette deuxième journée de compétition à Coubertin, soit seulement trois jours après sa victoire à Odense, l’ancien lauréat (2016) de l’étape parisienne du World Tour n’a pas fait long feu, écarté par le Thaïlandais Sittikhom Thammasin, 27 ans et 36e mondial, en deux sets 21-16, 21-14. Autre élément fort du tableau à prendre la porte dès son entrée, et lui aussi finaliste du tournoi danois, le Malaisien Lee Zii Jia (3), sorti par l'Indonésien Rhustavito, 24e mondial, en deux manches également. Nul doute que disputer deux tournois Super coup sur coup pèse dans les organismes.


Il n’y aura donc pas de choc Shi Yu Qi vs Axelsen au deuxième tour du Super 750 français, annoncé comme la finale avant l’heure. Le Danois semble avoir un parcours plutôt dégagé devant lui bien qu’il peut retrouver son bourreau de la semaine passé au Danemark, le Singapourien Low Kean Yew, qui figure aussi parmi les principaux prétendants au titre. Le Chinois, actuel 40e mondial, vainqueur de l’Open du Danemark dimanche a encore du chemin à parcourir pour retrouver son ancien rang lorsqu'il occupait la deuxième marche du podium mondial...


Zheng et Huang déjà au rendez-vous


Dans la seconde partie de tableau, il est plus difficile d’avancer un pronostic. Chou Tien Chen, 8 ans après sa victoire à Paris et très apprécié du public ? Kidambi pour un deuxième titre après 2017 ? Toma Jr Popov pourrait aussi jouer les trouble-fête, à condition déjà - et ce n’est pas une mince affaire - de s’en sortir face au Taïwanais Wang contre qui le Français s’était incliné de peu, en trois sets, lors de leur seule confrontation en mai dernier. Verdict ce mercredi, en fin d’après-midi, sur le court n°2 ! Ce même terrain verra aussi l'entrée en lice de Thom Gicquel & Delphine Delrue en mixte.


Déjà du spectacle à Porte de Saint-Cloud en ce début de journée. Les Français Anne Tran & William Villeger, repêchés en dernière minute après le forfait des Japonais Watanabe & Higashino ont souffert face à leurs adversaires singapouriens. Passés tout près de la victoire à Orléans plus tôt cette année face à la même paire, les Bleus s'inclinent en deux manches.


« On a eu du mal à mettre la tactique en place pour rentrer dans ce match [...] On a eu quelques occasions de recoller au score dans le deuxième set, mais c'était assez compliqué », commente William à la sortie du terrain. « On est arrivés en mode bonus sur ces IFB. On sait qu'on peut challenger ces paires-là, donc là on est un peu déçus », ajoute Anne.



Anne Tran doit retrouver le public parisien plus tard aujourd'hui, en double dames, avec Margot Lambert. Grands favoris en mixte, les Chinois Zheng & Huang l'emportent aisément à Paris, trois jours après leur victoire au Danemark...



Les matchs et résultats : https://bit.ly/3SLr6JO


Photos : Badmintonphoto (live)

508 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png