THOMAS & UBER CUP – La France a rendez-vous avec la Chine



Pour la première fois de leur histoire, les phases finales de la Coupe Thomas et Uber se dérouleront en Europe – au Danemark, du 3 au 11 octobre prochains – si la pandémie ne vient pas jouer une nouvelle fois les trouble-fêtes. Le tirage au sort de ces championnats du monde par équipe masculine et féminine avait lieu cet après-midi (8h heure française) à Kuala Lumpur. Et les tricolores ont hérité de sérieux clients pour leurs matchs de groupe.


Xuefei, retour aux origines


Sans doute Qi Xuefei ne s’attendait-elle pas à étrenner sa première sélection majeure après son premier titre national face à ses anciennes compatriotes. Et pourtant…. Si elle est alignée (la sélection n’est pas encore connue, mais son titre et son niveau de jeu en fait une candidate incontournable), la joueuse de

Qi Xuefei jouera pour la première fois contre la Chine

Rostrenen, Française depuis près d’un an, devrait jouer contre Chen Yu Fei lors du match du groupe D contre la Chine, qui est tête de série 2 de l’épreuve, juste derrière le Japon. Une rencontre qui parait, sur le papier, fort déséquilibrée. Autre rencontre difficile en perspective pour les tricolores : celle à jouer contre l’Inde de PV Sindhu et Saina Nehwal. Les deux égéries indiennes paraissent très largement au-dessus et devraient logiquement rapporter deux des trois points nécessaires sur cinq matchs, mais les doubles et le troisième simple dame restent jouables, même si le duo Reddy/Ponnappa est redoutable. Enfin, l’Allemagne sera le troisième adversaire pour les françaises, avec Yvonne Li et Fabienne Deprez en simple et le duo Efler/Herttrich comme leaders en double. Des classements similaires à ceux des tricolores et donc, une


PV Sindhu, l'une des adversaires des tricolores

rencontre a priori équilibrée. Il faudra, pour se qualifier pour les quarts de finale, terminer premier ou deuxième du groupe. Une tâche ardue, c’est sûr, à moins que des considérations politiques et sanitaires viennent jouer un rôle dans les sélections – l’Inde, fortement impactée par le Coronavirus – pourrait revoir sa sélection, si ses ressortissants sont autorisés à voyager…


La Chine, encore.


Pour les garçons, c’est également la Chine qui fera figure d’ogre de ce groupe B. Malgré l’annonce de la retraite de Lin Dan, l’équipe de Chine apparaît comme la grande favorite du groupe avec Chen Long, Shi Yuqi, Lu Guangzu et d’autres en simple, alors que les duos Li/Liu et Han/Zhou sont dans le top 15 mondial. Les autres grands favoris du groupe pour accéder aux quarts seront les Taiwanais – notons au passage que la rencontre entre la Chine et Taiwan, dans un contexte politique très tendu, devraient alimenter les controverses. Chou Tien Chen et consorts sont les mieux placés pour se qualifier sur le papier, avec aussi des doubles de grande qualité. Les Australiens feront office de « petits poucets » du groupe, même si la nouvelle génération aura sans doute à cœur de briller pour représenter leur continent. La sélection là encore n’a pas été rendue publique, avec des gros points d’interrogation quant à la préparation des Bleus, puisque aucune compétition n’a été jouée depuis le All England, et le championnat de France senior quelques semaines auparavant. Christo Popov devrait logiquement être aligné après avoir gagné son premier titre chez les seniors, tout comme Brice Leverdez, qui a toujours porté haut les couleurs des tricolores dans les matchs par équipe.



Thom Gicquel et Eloi Adam, ici encourageant leurs compatriotes dans une épreuve par équipe.

Reste à croiser les doigts pour que les restrictions de voyage inhérente à la crise sanitaire ne viennent pas se mêler d’une compétition qui a déjà été reportée – initialement prévue en mai. Verdict dans quelques semaines – pour le moment, les organisateurs et la Fédération Internationale semblent espérer que la compétition pourra bien avoir lieu.

Les groupes :


THOMAS CUP Groupe A : Indonésie, Malaisie, Pays-Bas, Angleterre Groupe B : Chine, Taiwan, Australie, France Groupe C : Danemark, Inde, Allemagne, Algérie Groupe D : Japon, Corée, Thaïlande, Canada

UBER CUP :

Groupe A : Japon, Taiwan, Egypte, Espagne Groupe B : Corée, Indonésie, Australie, Malaisie Groupe C : Thaïlande, Danemark, Ecosse, Canada Groupe D : Chine, Inde, France, Allemagne

Photos : Badmintonphoto

© 2020 Badzine