top of page
Groupe-7.png

ORLEANS MASTERS - Caro, voit la vie en violet

Carolina Marin triomphe à Orléans pour sa première participation. Non sans mal. Les jeunes Chinois, eux, montrent leur griffes...


Bien sûr, la fête eut été complète s'il y avait eu un tricolore en finale comme lors des dernières éditions de ces Masters. Mais les spectateurs, moins nombreux sans doute qu'espéré, ont pu tout de même découvrir de nouvelles futures stars dans un bel écrin, en noir salle, avec des animations à la hauteur de ce nouveau statut de Super 300 avec l'équipe toujours bien rodée.

Carolina radieuse pour son 1er titre à Orléans

Ils ont pu voir, aussi, pour la première fois cette semaine, la Princesse Ibère, reine des courts depuis 2016 et son sacre Olympique, Carolina Marin, qui était la dernière à entrer en lice pour ces finales de dimanche face à Zhang Beiwen, l'Américaine. Avec, d'un coté, la triple championne du monde, portée par tout un staff mais relativement isolée sur la scène espagnole et de retour de blessure depuis quelques mois - une deuxième opération des croisés du genou ! De l'autre, Zhang Beiwen, tout aussi méritante, revenant elle aussi d'une blessure (tendon d'Achille) et s'entrainant complètement seule dans son Nevada d'adoption - ici sans entraineur ou kiné. Si c'est, comme attendu, l'Espagnole qui remportera finalement cette bataille des anciennes éclopées, l'ex Chinoise lui en a fait voir de toutes les couleurs - dans un premier set ultra serré, finalement remporté par Marin 25-23. Mais surtout dans le second, tout à son avantage, avec un 21-9 cinglant, où Marin faisait apparemment une pause réparatrice avant de repartir de plus belle pour la dernière manche, finalement remportée 21-10.


"Je suis contente de mon tournoi ici mais je dois dire que Beiwen a vraiment très bien joué cette finale, cela aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. En tous cas, je remercie le public pour son soutien toute la semaine" expliquait l'Espagnole. "Je fais un bon tournoi pour une "mamie" et suis content du niveau de jeu que j'aurai produit. Je me suis faite avoir sur la stratégie dans le 3eme set. Bravo à Carolina. Je me battrai encore plus la prochaine fois " reprenait pour sa part Zhang Beiwen.

Un nom à retenir, dans la lignée des très bons Indiens : Priyanshu Rajawat

Rajawat, un nom à retenir

Le simple homme, lui, aura donné lieu a un match acharné, entre deux jeunes joueurs qui seront sans doute très bientôt au firmament du badminton mondial, tant leur talent est grand. Si Magnus Johannesen est connu des Européens car il est régulièrement présent dans les compétitions continentales où il affronte généralement des tricolores, en revanche, son adversaire du jour l'était beaucoup moins. Mais Priyanshu Rajawat est assurément la nouvelle pépite Indienne derrière les Kidambi, Prannoy et consorts, de cette nouvelle école Indienne de plus en plus présente. L'Indien aura bataillé trois sets pour la première fois de la semaine pour battre un Danois inspiré, mais un peu court sur les points cruciaux.

La Malaisienne Toh Ee Wei exulte après son triomphe en mixte

Dans les autres catégories, les favoris ont pris l'eau, avec notamment la paire de double homme Chinois qui avaient battu Ronan Labar et Lucas Corvée (les seuls à leur avoir pris un set sur tout le tournoi) Chen Bo Yang et Liu Yi, impressionnants de vélocité face à des Indonésiens, pourtant 15èmes mondiaux, scotchés par la vitesse de leurs adversaires. En mixte, l'ambassadrice de Solibad Lee Chia Hsin et son partenaire Ye Hong Wei pouvaient paraitre plus fort depuis le début de la semaine, ce sont les Malaisiens TDS7 qui l'emportent finalement en deux manches. Enfin, le double dame voit une paire Japonaise s'imposer grâce à un très beau jeu tactique face à des Chinoises solides, puissantes mais en manque d'inspiration pour varier le jeu.


L'édition 2023 s'achève donc sur de bien beaux champions - qu'on attendait pas en dehors de Carolina Marin, avec la perspective d'une prochaine édition cette fois-ci dans le calendrier olympique.


La fine équipe des Masters d'Orleans, presented by Victor.

Résultats

XD : Chen / Toh (MAL) battent Yi/Lee (TPE) : 21-19, 21-17 MS : Priyanchu Rajawat (IND) bat Magnus Johannesen (DEN) : 21-15, 19-21, 21-16 WD : Miyaura/Sakuramoto (JAP) battent Liu/Tan (CHN) : 21-19, 16-21, 21-12 MD : Chen/Liu (CHN) battent Fikri/Maulana (IND) : 21-19, 21-17 WS : Carolina Marin (ESP) bat Zhang Beiwen (USA) : 25-23, 9-21, 21-10


Photos (live) : Yohan Nonotte / Badmintonphoto

474 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page