Groupe-7.png

INTERCLUBS : Les infos du mercato !

Mis à jour : juin 16


À 35 ans, Brice Leverdez quitte Créteil et retrouve le Top 12, Bastian Kersaudy revient dans l'élite, deux joueuses néerlandaises débarquent en France et Chambly s'offre la 11e mondiale... On fait le point sur le mercato estival.




Prolongée de quelques jours par la Fédération, la toujours excitante période de mercato s’est achevée le 10 juin. Avec une saison blanche dans le rétroviseur et l’espoir d’un retour à la normale du championnat en septembre, les clubs pourront désormais afficher trois joueurs mutés par rencontre. Pas de quoi affoler les transferts à première vue (de nouvelles annonces peuvent encore suivre sur une quinzaine de jours) mais quelques gros mouvements tout de même.


C’est l’annonce phare de ces mutations : celle de Brice Leverdez. Le multiple champion de France quitte son club de Créteil (94) après 16 ans de bons et loyaux services pour rejoindre, plein d’ambitions, Aire-sur-la-Lys (62) et son équipe de Top12. Le représentant tricolore du simple hommes aux Jeux de cet été se lancera donc dans la foulée à la course au titre national par équipe, après de nombreuses années en Nationale 1. Le club nordiste complète son effectif avec les arrivées de Nina Polito et de la jeune internationale anglaise Gauri Shidhaye, encore dans l’attente de son premier match dans le championnat français.


Michelle à Chamb...Li !


Toujours en Top12, l’Insepien Léo Rossi, poursuit son chemin vers le Nord et pose ses valises au club d’Arras (62) pour la saison prochaine. Il sera accompagné d’un deuxième Léo, Van Gysel, membre du collectif France jeunes. L’autre équipe phare du Pas-de-Calais compense ainsi les départs du couple Mittelheisser, qui rejoint le club des débuts de Gaëtan au Volant des 3 Frontières (68).


A quelques pas de là, petite moisson pour l’écurie Camblysienne : 3 nouveaux talents rejoignent le club, même s’ils ne brilleront pas tous ou pas toujours en équipe première, avec les arrivées de Léa Palasse et Aymeric Tores, ainsi que de Lucas Mazur, en pleine préparation pour Tokyo. Et ce n'est pas tout ! Le sextuple champion de France en titre s'offre les services de la Canadienne Michelle Li, 11e mondiale en simple dames, rien que ça, pour une première dans l'élite française. Elle aussi sera du voyage au Japon cet été.


Côté Sud-Ouest, la fratrie Cajot quitte Talence pour rejoindre le club voisin de Bordeaux Saint-Bruno (N1). Sur le départ également, l'Écossaise Holly Newall ainsi que Marin Baumann en partance pour Grande-Synthe, tandis que Bastian Kersaudy vient en partie pallier cette baisse d’effectif. Autre arrivée, celle de la jeune Néerlandaise Imke Van Der Aar, très en vue récemment sur la scène européenne et actuelle 17e en double et 28e en mixte au classement du World Tour.


Autre joueuse phare de l'équipe nationale hollandaise à rejoindre le championnat français, la soliste Gayle Mahulette vient renforcer l'équipe choletaise, et apporter un peu de concurrence à Wei Xu, recrue de l'an passé qui n'a malheureusement pu disputer qu'un seul match depuis son arrivée au du BACH, en raison de la crise sanitaire. Un départ à noter, celui de la Russe Semenova après trois années au club.


Maromme et Fos perdent quant à eux chacun une corde à leur arc avec les départs respectifs de Méline Métaireau pour un retour en terres Bretonnes (FIB35) et Marion le Turdu (Lille). Statu Quo, enfin, pour l’équipe fanion d’Aix-en-Provence, dont l’équipe bis s’amoindrit, elle, des départs de Mélanie Potin et Damien Socchi.


Et en Nationale 1 ?


En Nationale 1, ça bouge également. L’Union Saint-Bruno brasse son effectif mais retombe sur ses pieds avec 3 départs (Haas, Capus, Lado) pour 3 arrivées (Dorso, Cajot, Cajot). Idem pour leur voisin de Chanteclerc, à l’équilibre avec le départ de Logan Dorso mais le transfert de Miu Lin Ngan. Val de Rueil (27) ne retrouve pas la même stabilité : le club Normand perd deux atouts masculins en les personnes de Romain Eudeline et Corentin Lecerf. Le premier en direction de Caen, le deuxième vers Béthune. Tino Daoudal complète le jeune effectif de Guichen-Bourg-des-Comptes (35) tandis que Quentin Galigné retrouve ses couleurs lyonnaises (BACLY69). Coté RCF, l'équipe menée par Anne Tran fait une belle affaire avec l'arrivée de la toute nouvelle championne de Suisse Jenjira Stadelmann, qui a succédé à Sabrina Jacquet et qui, a 21 ans, a déjà commencé a faire parler d'elle en Espagne où elle a fini en bronze sur un Super 300.

La jeune suissesse Stadelmann rejoint le RCF

Pour le reste, la bonne opération est à mettre à l’actif du club de Lille (LUCBLM). Les Hauts-de-France ont décidément le vent en poupe, avec 3 nouvelles recrues de choix pour les Lillois : Marion Le Turdu, Darya Dzhumidze et Xavier Engrand, contrairement au club francilien de Sénart dont les rangs se vident drastiquement (Griveau, Merceret, Scribe, Palasse, Thiant, Tores, Wattebled). Enfin pour les coachs de l’Insep, c’est l’heure du retour aux sources : Baptiste Carême et Maxime Michel reviennent symboliquement signer dans les clubs de leur enfance, respectivement à Grande-Synthe (59) et à Salbris (41).


La suite dans les prochains jours, avec la fin du traitement des mutations des joueurs évoluant déjà dans le championnat français, puis les dernières entrées sur le circuit de joueurs étrangers néophytes !


Photos : Badmintonphoto (archives)


Par Vladimir Cellié (avec Paul Abran)

3,052 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png