top of page
Groupe-7.png

LE TOUR DE LA PLANETE BAD - Lundi 1er avril

Dernière mise à jour : 2 avr.

Trêve de plaisanterie (oui, on sait, on fait chaque année des blagues pas drôles, mais comme ça continue à marcher pour certains...). Alors, non, les Bleuets n'ont pas été disqualifiés pour insulte. Par contre, moins drôle, ils se font coiffer pour rien dans la finale par équipe contre le Danemark. Après la défaite de Tomi 20-22 en finale du Spain Masters, ca fait beaucoup pour un seul week-end. Allez, hop, on se fait le résumé. Avec notamment un point... points :)


Les Bleuets en argent

6 nations, et depuis pas mal d'années maintenant, ce sont les Français et les Danois qui dominent les débats dans les compétitions par équipes et individuelles chez les Jeunes. Les moins de 17 ans avaient rendez-vous avec l'histoire ce week-end à Uppsala, en Suède. Avec d'abord la compétition individuelle qui consacre les tricolores avec pas moins de 10 médailles en tout, dont trois d'or. Un immense bravo à tous pour ces belles performances. Dans la foulée, l'épreuve par équipes voyait les tricolores s'imposer facilement face aux Néerlandais (9-0), aux Allemands (7-2), aux Anglais (7-2) et aux Suédois (9-0)

La "finale" entre la France et le Danemark s'est jouée à trois fois rien. Marjolène Raffin et Timéo Bourgin un tout petit peu juste, comme en Individuel et face aux mêmes adversaires de leur finale perdue, laissent le Danemark remporter le premier point. Arthur Tatranov, vainqueur en simple mais blessé décide de jouer quand même pour l'équipe - il remporte de justesse son point (23-21 au 3eme set), avant que Lenny Hubert, son dauphin du simple n'enfonce le clou. 2-1 pour la France. Première frustration pour Léana Laurent qui s'incline 20-22 au troisième set face à Ida Niessen Nielsen. Les deux équipes sont à égalité. Le simple dame 2, assez largement pour Elisa Hess et le premier double homme tombe dans l'escarcelle Danoise (là encore, avec un deuxième set digne d'un film d'Hitchcock pour Mady et Orphé). 4-2. Nathan Nguyen et Timéo Bourgin réduisent le score mais ce sont finalement les Danoises Athene Lyduch Tornild (elle aura fait du mal ce week-end) et Eline Landsvig qui mettent fin aux espoirs tricolores face à Eva Bouville et Manon Heitzmann, là encore de justesse 21-17, 22-20. Marjolène et Monitosita viendront prendre un dernier point malheureusement inutile et le Danemark finit par une victoire 5-4, et les Bleus, en argent. Pas forcément contents. Mais c'est comme cela, et celle belle médaille vient tout de même couronner une superbe fin de semaine. A porter avec fierté une fois que l'amertume aura disparu.


Tomi - tout près aussi

Tant qu'on est dans les nouvelles un peu frustrantes, celle de Tomi Popov, qui s'incline face à l'ex champion du monde, Loh Kean Yew, en disette de titre depuis 2 ans, en finale du Spain Masters. Tomi ne lui avait jamais pris un set en 4 confrontations, mais ce dimanche, en Espagne pour ce Super 300, le Fosséen était concentré. Vaillant. Intelligent dans son jeu. Précis. Il a fait douter à plusieurs reprises son adversaire Singapourien, qui avouait après le match avoir eu très peur de perdre. On y a même cru, alors que Tomi était revenu en fin de troisième et repassé devant à 19-18. Mais Loh a serré le jeu au bon moment, avec sa vitesse d'exécution légendaire. Le tricolore finit par s'incliner 21-11, 15-21, 22-20. Mais quelle belle semaine pour le "grand frangin", qui sort tout de même Chou Tien Chen en demi, Wangcharoen en quarts notamment. Et qui relance un peu le suspense pour les Jeux... en simple comme en double, puisque leur demi-finale avec Christo leur permettra logiquement de repasser devant Lucas Corvée et Ronan Labar au classement ce mardi, pour la course à la qualification aux Jeux.


Alors ? Justement, on en est où de cette course effrénée à la qualif olympique ?

Vous le savez, à Badzine, on adore faire des comptes, des calculs, des projections. Parce que cette course à la qualification pour les Jeux, à la maison, est haletante. Et qu'on pourrait bien avoir des qualifiés dans chaque discipline, ce qui serait inédit. Mais... on ne sait pas encore qui sera qualifié (sauf en mixte et en double dame, où là, c'est plié coté tricolore) En simple homme, la finale de Tomi en Espagne lui laisse une chance - infime - de repasser devant son petit frère, lors des championnats d'Europe. Pour faire simple (ou pas!), après Madrid, Tomi devrait repasser à la 23eme place du classement mondial, avec encore 2805 points de retard sur Christo, qui, le bougre a fait le plein avec sa victoire en Allemagne et sa demie au All England... En d'autres termes, puisque les championnats d'Europe sont l'équivalent d'un Super 500, il faudra à Tomi parvenir en finale - rien de moins (parce qu'il faut aussi enlever les points du dernier meilleur tournoi sur les 10 qui comptent). Sinon, il restera derrière au classement. Si c'est le cas et que Christo fait, au mieux, huitième de finaliste, l'aîné repassera devant. Si Christo s'arrête en quarts, il faudra alors gagner la compétition pour Tomi. Si Christo se qualifie pour la demi-finale ou mieux, le cadet ne sera pas rattrapé, quoi qu'il advienne....Il a donc son destin entre les mains... Restera ensuite la position du leader tricolore par rapport au reste des qualifiés. La Fédération l'a annoncé : au 28 avril, si l'un des frères est qualifiable en position de tête de série (dans le top 16, ce qui est actuellement le cas de Christo, mais qui n'est pas à l'abri d'un retour d'un joueur Malaisien), alors la question ne se posera pas : il partira aux Jeux. S'ils sont tous deux en dehors du top 16 et à moins de 10 places l'un de l'autre, alors d'autres critères rentreront en ligne de compte, comme par exemple le nombre de victoires sur des top 10... On vous l'a dit, c'est un casse-tête....


En double, là aussi, le suspense est total... La demi finale des Popov en Espagne va les voir gravir 5 places au classement mondial, à la 35ème place, soit seulement 65 points devant leurs compatriotes. Du jamais vu. 65 points sur plus de 35 000 accumulés pour la course aux Jeux ! Mais rien n'est joué. Déjà cette semaine, Ronan et Lucas ont prévu d'aller jouer un International Challenge au Kazakhstan. Avec 4000 points à prendre. Mais en enlevant leur meilleur résultat, ils repasseraient devant seulement en cas de victoire ou de finale. En cas de quarts de finale, ils ne récupèreraient que 50 points, et seraient donc à 15 points des Popov à la veille des championnats d'Europe où ils ont un tirage au sort à peu près équivalent en terme de difficulté. Là encore, on peut pas faire plus serré. Ils sont têtes de série 1 du tableau au Kazakhstan (on l'a mis plusieurs fois pour se rappeler où faut mettre le "h"), mais attention à quelques paires Indiennes ou une malaisienne qui trainent dans leur moitié de tableau.


Bref, on vous l'a dit aussi, on saura sans doute à la dernière minute qui partira, de Tomi, de Christo, des paires de double hommes... on suivra cela avec attention.


Des poissons d'avril... Y en a eu plein plein, comme d'hab. A Badzine, on a fait croire (aux deux seuls naïfs) que ls Bleuets avaient été disqualifiés après avoir insulté les Danois aux 6 nations. La ligue d'Occitanie a publié son nouveau logo avec une faute grossiere (Bagminton) - toujours rigolo. Les stars Malaisiennes Goh et Lai ont annoncé leur retraite avant de dire que.. finalement non. hihi. Sont bêtes, j'vous jure ! Faites nous plaisir, partagez les meilleurs poissons du net (pour le bad seulement) en commentaires :)


Dernière chance pour le gala Solibad

Les Franciliens qui sont dans l'coin, n'hésitez pas à venir voir un gala de badminton/parabad avec Alex Lanier, Yanis Gaudin, Mael Cattoen, Mathieu Thomas, Myrian Enmer mais également des artistes musiciens, magiciens lors d'une belle soirée caritative à Bry sur marne, vendredi prochain à partir de 19h30 (les jeunes qui sont qualifiés pour la phase 1 peuvent passer faire un tour pour s'inspirer et passer un bon moment en famille pour pas cher). C'est par ICI (par contre, le blackminton en fin de soirée est complet - vous pourrez danser à la place). Ah oui, aussi, ces mêmes jeunes qui seront à St Maur (ou à Lyon dans quelques semaines) pour les deux phases des championnats de France jeunes, pourront faire une bonne action (les bénéfices iront à Solibad) tout en ayant l'occasion d'obtenir des photos d'eux ICI.


Allez, vous pouvez retourner dans le jardin aller essayer de trouver les derniers oeufs avant qu'ils ne pourrissent pour l'année prochaine :)


Photos : Badmintonphoto et Droits réservés (6 nations)







1 650 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page