INSEP et RACISME - Non, non et non !

Toute l'équipe de Badzine apporte son soutien aux athlètes dont les photos aux abords de l'INSEP ont été souillées par des injures racistes. Le racisme et la discrimination sont inacceptables, dans la vie en général et dans le sport en particulier.


La profanation de la photo de Teddy Riner sur le compte Facebook d'Astrid Guyart

Nous avons la chance, au badminton, d'être un sport relativement épargné par ce problème de société, mais lançons un appel ici, à tous les badistes, de toujours faire preuve de tolérance, de fraternité envers les autres, quels qu'ils soient, d'ou qu'ils viennent, mais aussi de s'abstenir de tenir des propos blessants, même sous prétexte d'humour, envers les athlètes qui diffèrent par leur origine, leur religion, leur préférence sexuelle ou leur handicap.


La différence, le mélange des cultures, des origines fait la force d'une nation, à tous point de vue. Dans le sport notamment. Le badminton tricolore est riche de toutes ces différences.


Hier soir, l'Insep communiquait sur cette profanation. "L' #INSEP condamne fermement les insultes racistes découvertes sur des photos d'athlètes à l'extérieur du site.Notre Institut c’est l’image de la France, de sa richesse tirée de sa diversité : des femmes, des hommes, de tous âges, de tous gabarits, de tous milieux sociaux et de toutes origines, qui chaque jour se dépassent et vont au bout de leur rêve : Faire gagner la France!"






© 2020 Badzine