top of page
Groupe-7.png

EUROPE 2024- Incroyable Tomi !!!!!




Tomi Popov a réalisé l'improbable. L'impensable. En battant Viktor Axelsen en demi finale des championnats d'Europe, le tricolore s'offre une finale continentale, et, en même temps, un billet pour les Jeux Olympiques de Paris. En, prenant la place jusque là occupée par son jeune frère...


Voilà, la messe est dite. C'est le scénario le plus improbable qui s'est passé. Il y a 15 jours, peu donnaient une chance à Tomi Popov de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Loin, loin derrière son frère au classement, avec des statistiques qui donnaient le cadet largement favori. Mais Tomi a une nouvelle fois montré toute l'étendue de sa classe. De sa solidité, aussi. En allant jusqu'en finale des Masters d'Espagne, tout d'abord, mais surtout, ici, à Saarebrucken, en passant tout après tour, tranquillement, jusqu'à ce match de ce samedi soir, que tout le monde attendait. Face au numéro 1 mondial.

Tomi a pris ce match par le bon bout, en restant très calme, extrêmement concentré. Très vite, ses blocs de revers agacent le Danois, qui n'arrive pas à prendre son adversaire de vitesse. Les attaques sont lancées avec parcimonie, car Axelsen remet tout. Alors Tomi joue grand terrain, et bloque au filet pour prendre l'ascendant sur les échanges. Il mène assez largement au premier set - on sent Axelsen dans un jour moyen - mais se fait rattraper petit à petit. En face, c'est quand même un champion olympique. Heureusement, Tomi finit par l'emporter 21-19. Le deuxième set est plus à l'avantage d'Axelsen, qui joue les lignes, qui impose son rythme, mais le Français finit juste derrière - 17-21. La tension est à son comble, mais Tomi continue à jouer avec beaucoup de sérénité dans le 3eme. Il suit son plan de match. Derrière lui, Toma père est tendu. Il encourage son fiston. Il sait, lui aussi, que l'impossible est en train de se réaliser. Tomi n'avait jamais battu le numéro 1 mondial. Mais ses coups sont de plus en plus acérés. tranchants. Ses attaques font mouche - sur le bonhomme, souvent. Axelsen se met a déjouer, fait des fautes directes. Les points défilent. On y croit, tous, derrière notre écran....


21-9. Incroyable. Tomi, lui même, ne semble pas réaliser. Il jubile à peine, va serrer la main de son alter ego, l'autre géant, qui congratule sportivement Tomi pour cette improbable performance. Ca y est, le billet pour les Jeux est dans la poche. C'est le grand qui ira. Avec le panache, la classe, même si, en même temps, il a aussi du avoir une pensée pour son frangin, qui, lui, n'ira pas, lui, ni en simple, ni en double puisque Ronan et Lucas ont remporté l'autre battaille des points. Tomi pose sa tête sur l'épaule de son papa. On sent alors toute l'émotion de ce grand gaillard, qui vient de réaliser, nulle doute, le plus bel exploit de sa carrière.


Il peut maintenant rêver grand. D'une médaille d'Or Européenne, puisque, avec le match qu'il vient de produire, l'autre Danois, Anders Antonsen n'à qu'a bien se tenir.... Avant les Jeux, cet été...


Chapeau l'artiste...


2 042 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page