Groupe-7.png

UBER CUP - Les Chinoises reprennent leur coupe

Après le camouflet subi il y a 3 ans par les Chinoises au profit des Japonaises, les premières ont récupéré leur dû, après une longue soirée et une bataille de titans hier soir à Aarhus.



Alors que les Japonaises évoluaient sans Natsumi Okuhara et Sayaka Hirota, elles ont bien failli garder le titre acquis en 2018 à Bangkok. D'autant que Akane Yamaguchi avait mis son équipe sur de solides rails après une première victoire convaincante sur Chen Yufei, pourtant numéro 2 mondiale. Mais c'était sans compter sur la redoutable tradition de double chinoise - d'abord le duo habituel Chen Qingcheng et Jia Yifan, qui allaient passer près de 2H sur le court pour venir à bout du duo Matsumoto/Fukushima (29-27, 15-21, 21-18!). He Bingjiao remettait la Chine devant en simple, puis Li Wenmei et Huang Dongping, (plus rarement alignée en double dame alors que sa spécialité est en mixte - elle est championne olympique en titre), sont allées remporter le point de la victoire face à Misaki Matsutomo et Nami Matsuyama (24-22, 23-21), en sauvant au passage 4 volants de deuxième set.


C'est la 15ème victoire des Chinoises sur cette compétition qu'elle dominent outrageusement depuis une vingtaine d'années.



En Thomas Cup - l'équivalent pour les hommes, les demi-finales se jouaient hier, et la Chine s'est également qualifiée pour la finale, encore une fois aux dépens des Japonais. Ils rencontreront les Indonésiens, vainqueurs des hôtes Danois 3/1, ces derniers n'ayant remporté que le simple de Viktor Axelsen. Les Indonésiens, menés par Anthony Ginting, pourraient bien mettre un terme à leur disette de titre depuis 2002 dans cette compétition. Verdict à partir de 13h.


Photos (live) : Yohan Nonotte et Yves Lacroix pour Badmintonphoto


Les résultats ICI



148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png