Tokyo 2021 – Le soulagement pour Thom, Delphine, Xuefei et Brice


La BWF a annoncé hier les nouvelles modalités de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo, différés d’un an exactement. Brice Leverdez, Qi Xuefei et la paire Thom Giquel/Delphine Delrue, virtuellement qualifiés avant la pandémie, devraient logiquement valider leur billet selon ces nouvelles règles.



C’est sans doute un grand soulagement. Pour Brice, Thom et Delphine, comme pour la plupart de ceux qui avaient déjà leur billet en poche pour Tokyo avant que la pandémie de Covid-19 ne vienne arrêter net toute compétition et engendrer le report des Jeux Olympiques – une première depuis la deuxième guerre mondiale. La Fédération Internationale a en effet communiqué hier sur les modalités de qualification pour les Jeux Olympiques de 2021. Une décision prise en concertation et avec l’aide de la Commission des joueurs de la BWF, et adoubée par le CIO.

Pour faire simple, tous les points acquis jusque-là sont maintenus. Et ce sont 9 mois qui vont entièrement disparaître des classements mondiaux pour le calcul des points qualificatifs. Après le All England, plus aucun point acquis au cours de l’année 2020 ne comptera pour ce calcul. En revanche, entre le 1er janvier et le 30 avril 2021, tous les points acquis sur les compétitions n’ayant pas déjà eu lieu sur cette même période seront comptabilisés, sous condition que les compétitions annulées se déroulent sur la même semaine que celles prévues en 2020 – ou qu’elles bénéficient d’une dérogation exceptionnelle de la BWF. Ce qui veut dire que les tournois majeurs qui compteront pour la qualification restent peu nombreux sur cette période de 2021 – les Opens de Suisse (Super 300), d’Allemagne (Super 300), les Masters d'Orléans (Super 100), de Chine (Super 100), l’Open de Malaisie (Super 750), l’Open de Singapour (Super 500) et les Masters de Corée (Super 300) auxquels s’ajouteront peut-être les championnats continentaux.


Brice et Xuefei quasi assurés, Thom et Delphine en très bonne voie.

Cette mise à jour des règlements parait être la plus juste au regard de l’annulation de ces mêmes compétitions en 2020, qui auraient dû compter pour la qualification. Elle aura aussi le mérite de proposer des points supplémentaires aux athlètes qui sont les plus en forme juste avant les Jeux – pour garantir que les meilleurs se qualifient, ou que les têtes de série sont distribuées en fonction des formes du moment.


Pour les tricolores, cette solution parait en tous cas la juste. Brice Leverdez, au classement virtuel de qualification pour Tokyo, gelé après le All England est en position toujours très favorable. 37ème mondial, 18ème qualifié, il ne peut mathématiquement pas être rattrapé par le dernier qualifié, le Turc Emre Lale, qui a moitié moins de points que lui sur ses 10 meilleurs résultats. Le seul danger pourrait donc venir de ses propres compatriotes – puisque seul un tricolore sera qualifié en simple homme. Mais il faudrait pour cela des miracles – le nombre de points qui séparent Brice de Toma Popov, Lucas Corvée ou Thomas Rouxel laisse quasiment aucun espoir aux autres membres de l’équipe de France, même si rien n’est impossible. Il faudrait pour cela qu’ils puissent jouer des tournois Super 500 ou Super 750 – ce que leur classement ne permet pas actuellement – et y briller (finale ou demi-finale) en plus d’une perf aux championnats d’Europe pour qu’ils aient suffisamment de points pour détrôner Brice. Même scénario pour Qi Xuefei, qui elle, trône à la 36ème place mondiale avec plus de 15 000 points d’avance sur la dernière qualifiée. Et la première Française derrière elle, Marie Batomene, ne pourra sans doute pas non plus glaner suffisamment de points pour lui passer devant au classement qualificatif pour Tokyo au 30 avril 2021.


Pour Thom Gicquel et Delphine Delrue, l’équation est un peu plus fine - quoique. Virtuellement, ils peuvent encore être rattrapés par une ou deux paires Taïwanaises, qui sont tout de même à 6000 ou 8000 points derrière eux, avec suffisamment de compétitions pour que, mathématiquement, ils puissent repasser devant. Mais il leur faudrait remporter plusieurs de ces compétitions majeures pour ce faire en battant beaucoup de paires qu’ils n’ont jamais battues auparavant. Autant dire que, là encore, les billets pour Tokyo 2021 sont quasi acquis. De plus, Ronan Labar et Anne Tran ne pourront pas les rattraper. A la 15ème place mondiale et pour l’instant 12ème place qualificative, Delphine et Thom sont en passe de réaliser un véritable exploit à seulement 21 ans.


Dans les autres catégories peu de chances de se qualifier – en double hommes c’est mathématiquement impossible, alors que les deux doubles dames sont encore potentiellement en lice pour une qualification, mais les 6000 et 8000 points qui séparent les duo Emilie Lefel/Anne Tran et Léa Palermo/Delphine Delrue des dernières qualifiées Néerlandaises semblent difficile à combler en si peu de temps, même si, du coup, Emilie Lefel sera peut-être de nouveau au top de sa forme après sa convalescence.



Une bonne nouvelle pour les Masters d’Orléans

L’autre bonne nouvelle côté français, c’est pour les organisateurs des Masters d’Orléans, qui verront dans cette prochaine édition 2021 l’opportunité de voir sans doute de très bons joueurs, puisque ces derniers seront dans la dernière ligne droite, soit en quête de points pour la qualification, soit pour glaner quelques points supplémentaires en vue d’une place de tête de série, ce qui pourrait faire venir quelques méga stars. Un bon moyen d’oublier la déconvenue de cette année et l’annulation de dernière minute alors que tout était prêt pour les équipes de Franck Laurent.


Les nouvelles règles de qualification ICI


Le classement pour Tokyo 2021 (arreté jusqu’au 1er janvier 2021)



Paralympiques - Moins de chamboulement. Nous ferons un point précis très vite à Badzine sur les chances de qualification de nos athlètes français pour les Jeux Paralympiques, eux aussi reportés, mais le classement connaîtra moins de chamboulements, car seul l'Open d'Espagne avait dû être annulé avant la compétition majeure et il sera donc réjoué en début d'année prochaine.

Photos : Badmintonphoto

© 2020 Badzine