Groupe-7.png

TOKYO 2020 - Tai Tzu Ying maudite, Sindhu en bronze

Dernière mise à jour : août 18

Une fois encore, la Taïwanaise Tai Tzu Ying rate l’occasion de s’imposer dans une compétition majeure alors qu’elle domine le circuit mondial. C’est Chen Yufei qui finit en Or à Tokyo, alors que PV Sindhu raffle le bronze.




C’est le visage fermé des mauvais jours que Tai Tzu Ying a affiché. Sans doute, une nouvelle fois, stressée par l’enjeu. Majeur, alors qu’elle avait annoncé que Tokyo seraient ses derniers Jeux. Sa dernière chance, donc, d’accrocher une médaille d’or majeur à un palmarès par ailleurs bien fourni. Mais dimanche après-midi, la plus forte, la plus solide mentalement, c’était Chen Yufei, son adversaire. C’est pourtant la Taiwanaise qui faisait le jeu, menait les échanges, dictait le rythme, mais sans pouvoir trouver l’ouverture, alors que Chen, elle, arrivait à finir les points sur des attaques mi court pendant une bonne partie de la rencontre. Tai manquait alors de son petit plus d’originalité, ses petits coups de patte inspirés qui mettent d’habitude ses adversaires en retard. Avec, en plus, quelques fautes directes qui ont donné l’avantage à la Chinoise. Le match aura été dense, indécis jusqu’au bout, où l’on sentait Chen fébrile, mais elle tient, et finit par l’emporter 21-18, 19-21, 21-18 Douce revanche pour les Chinois, après la défaite du double homme hier face aux compatriotes de Tai Tzu Ying. Dommage pour cette dernière, bravo à la Chine, qui reprend ses droits olympiques sur cette discipline qui avait été ultra dominée par ses compatriotes jusqu’à l’arrivée de Carolina Marin en 2016. Sur le banc Chinois, un certain « Luo Yigang, qui a rejoint l’équipe de Chine depuis quelques années comme entraineur. Il avait remporté l’Open de France à Coubertin, il y a bien longtemps. Et symbole s'il en est, c'est Li Lingwei, une autre légende Chinoise désormais membre du CIO, qui remettait les médailles.



Sindhu, encore l’Inde…


Un peu plus tôt, dans la journée, le match pour la troisième place opposait PV Sindhu à He Bingjiao. Et pour les troisièmes Jeux Olympiques d’affilée, l’Inde accroche une médaille. En 2012, Saina Nehwal avait été la première avec le bronze. Puis PV Sindhu, sa géante compatriote avait été vaincue par Marin en finale, à Rio en 2016, mais rentrait dans l’histoire de son pays pour être la première médaillée d’argent. Elle repartira de Tokyo avec une breloque également, en bronze cette fois, après un match plein et sans déchets face à la Chinoise He Bingjiao et un score sans appel de 21-13, 21-15. Et en devenant par la même occasion la deuxième athlète, tout sport confondu, en Inde, a remporté deux médailles sur deux Jeux différents.


Demain, dernière journée du badminton avec les finales du simple homme et double dame. Encore deux chances pour le Chine de briller…


Photos (live) : Yves Lacroix / Badmintonphoto


Résultats :

Or : Chen Yufei (CHN) bat Tai Tzu Ying (TPE) : 21-18, 19-21, 21-18

Bronze : PV Sindhu (IND) bat He Bingjiao (CHN) : 21-13, 21-15


Les finales de demain à suivre en direct sur France Television ICI


Les résultats ici

919 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png