top of page
Groupe-7.png

CHAMPIONNATS DU MONDE – Axelsen brille, la Malaisie entre dans l’histoire


Le double Aaron Chia / Soh Wooi Yik a mis fin à 45 ans de disette mondiale pour la Malaisie aux Championnats du monde ce dimanche alors que Viktor Axelsen s’impose tout doucement comme le meilleur Danois de tous les temps avec un deuxième titre mondial après l'or Olympique. Akane Yamaguchi prive la Chine de trois médailles d'or alors que le double dame et mixte chinois s’imposent en toute logique à Tokyo.

Aussi curieux que cela puisse paraitre, la Malaisie, haut lieu du badminton mondial, n’avait jamais gagné de titre mondial individuel, toute catégorie confondue, et ce, depuis les débuts de la compétition en 1977. Lee Chong Wei avait échoué à moult reprises – quelques paires aussi, mais jamais le drapeau Malaisien n'avait fini sur la plus haute marche du podium. C’est donc une victoire historique – à quelques jours de la fête nationale – qu’ont offert à leurs compatriotes Aaron Chia et Soh Wooi Yik. Et ce, en s’imposant en finale face aux « daddies » indonésiens Ahsan et Setiawan qui lorgnaient sur un 4eme titre de champions du monde tout aussi historique, avec Hendra Setiawan et ses 38 ans. Chia et Yik ne sont pas des stars du bad à proprement parler, n’ayant jamais brillé sur des tournois majeurs, mais la patte magique de Rexy Mainaky, coach Indonésien revenu à Kuala Lumpur après quelques années à faire le bonheur de Thailandais, a su faire la différence. Une bonne nouvelle aussi pour l’Association Malaisienne de badminton, qui connait depuis un an des défections de joueurs clés, devenus indépendants, alors que Chia/Soh restent dans le giron national. Nul doute qu’il va y avoir une sacrée fête au retour des héros, qui, pour le coup, vont devenir de véritables idoles nationales.



« Viggo » incroyable.

« J’ai vraiment bien joué, j’ai été solide, j’ai su gérer les différences de vent sur le court mieux que mon adversaire et je suis ravi de remporter ce deuxième titre ici à Tokyo, là où j’ai déjà connu une immense joie avec l’Or olympique » expliquait Viktor Axelsen au sortir de sa victoire 21-5, 21-16 contre le jeune Thailandais Vitidsarn – dont on dit par ailleurs qu’il sera la future grande star du badminton mondial avec un talent incroyable. Mais hier, le Danois était omniprésent et incisif sur le court unique du géant stade de Tokyo Metropolitan Gymnasium. Il n’a laissé aucune chance à son jeune adversaire et remporte un deuxième titre mondial, continuant sa quête historique de meilleur badiste danois de tous les temps. « J’ai encore de la marge de progression, et je vais m’atteler à progresser, encore et encore – c est cela mon objectif avant tout » expliquait-il aux médias du monde entier à sa sortie du match.


La Chine repart avec 2 titres


C’est le minimum requis pour cet empire du badminton. La Chine a continué de briller à Tokyo, avec deux médailles d’Or. En double dames, les exubérantes Chen Qingchen et Jia Yifan se défont des Coréennes Kim/Kong en deux sets. En mixte, retour à la normal où le duo Zheng/Huang redevient imbattable après leur défaite en finale des Jeux l’an passé. Ils viennent de remporter les 6 derniers tournois et finissent en fanfare à Tokyo, avec une victoire sur les chouchous locaux Watanabe/Higashino, qui ont pu profiter du soutien de leur public, mais sans succès - les Chinois étaient juste un ton au dessus.


Enfin, en simple dame, Akane Yamaguchi, extra-terrestre du bad avec un style et un gabarit unique, a ravi la foule avec des points de toute beauté, des plongeons à foison et un toucher incroyable pour remporter son deuxième titre mondial face à la championne olympique en titre Chen Yufei. Toujours pas d’or pour Tai Tzu Ying, qui collectionne les titres, mais pas les plus importants – la joueuse de Taipei finit en bronze, comme la jeune Coréenne An Se Young.


Mais aussi….


A noter sur ces championnats du monde :

- Les Allemands Lamsfuss et Lohau qui font une compétition magnifique, en écartant les Hong-kongais Tang/Tse 21-19 au 3eme en quarts. Une première médaille historique pour un mixte allemand.


- Première médaille aussi pour le » chouchou » de Coubertin, Chou Tien Chen, avec du bronze en simple


- Déception pour les bleus, avec notamment pour le mixte une sortie par la petite porte et un match loupé en huitièmes pour Thom et Delphine. Ca sera pour la prochaine fois, on en doute pas.


- Le protocole sanitaire s’adoucit tranquillement, avec la fin des distributeurs de volants et le retour des échanges de volants entre juges de service et joueurs. Ca fait du bien. Tout comme le fait qu’il n’y ait pas eu de bulle sanitaire à Tokyo – chacun vaquait à ses propres habitudes en dehors de l’hôtel pour joueurs et officiels. Beaucoup moins de tests PCR aussi – un seul à l’arrivée pour la caravane du bad. En revanche, les masques toujours omniprésents, un centre de presse où les journalistes sont « encartés » - un peu paradoxal - et des distributeurs de produits désinfectant partout partout.


- Des Français à Tokyo – ils étaient quatre à officier à Tokyo – Stephane Venet comme arbitre, Julie Loyer comme juge de ligne, et Eric Lissiliour comme Juge-arbitre adjoint de la compétition et Gilles Cavert comme assesseur. La tradition tricolore d’excellence perdure donc.


Les médailles :

Simple homme :

Or : Viktor Axelsen (DEN) Argent : Kunlavut Vitidsarn (THA) Bronze : Zhao Jung Peng (CHN) et Chou Tien Chen (TPE)


Simple dame :

Or : Akane Yamaguchi (JAP) Argent : Chen Yufei (CHN) Bronze : Tai Tzu Ying (TPE) et An Se Young (KOR)


Double homme :

Or : Soh Wooi Yik et Aaron Chia (MAL) Argent : Hendra Setiawan et Mohammad Ahsan (INA) Bronze : Alfian/Ardianto (INA) et Shetty/Rangkireddy (IND)


Double dame :

Or : Chen Qingchen et Jia Yifan (CHN)

Argent : Kim So Yeon et Kong Hee Yong (KOR) Bronze : Matsumoto/Nagahara (JAP) et Taerattanachai/Suparijakul (THA)


Double mixte :

Or : Zheng Siwei et Huang Yaqiong (CHN) Argent : Yuta Watanabe et Arisa Higashino (JAP) Bronze : Wang/Huang (CHN) et Lamsfuss/Lohau (GER)


Photos : Badmintonphoto

Si vous voulez en voir d'autres, abonnez vous aux comptes instagram des photographes de l'Agence

Erika :https://www.instagram.com/wyatt_erika/

Raphael : https://www.instagram.com/raphaelsachetat/















563 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page