top of page
Groupe-7.png

INDONESIA OPEN - Sweet revenge...

Thom Gicquel et Delphine Delrue étaient tout sourire en ce début d'après midi après avoir pris leur revanche sur les Allemands Lamsfuss/Lohau, qui les avaient privés il y a quelques mois du titre européen.


Cette fois-ci, malgré un match encore plein de suspense, et en trois manches, ce sont les tricolores qui l'emportent avec la manière. Ils s'imposent 22-20, 21-23, 21-11 après 1h1#0 de jeu, et un bon nombre de rebondissements qui ont du donner des sueurs froides à leurs supporters.


Voici leur interview post match.



Interwiew : Caroline Charreteur, en direct à Jakarta. Photos : Yves Lacroix et raphael Sachetat / Badmintonphoto (live)


Peu avant, Toma Junior Popov affrontait une nouvelle fois le Singapourien Loh Kean Yew pour une place en quarts. Après un départ compliqué (11-2), Tomi fait une belle remontée (18-16) mais finit par s’incliner, 21-16. Le second set est lui à sens unique : Loh Kean Yew est en pleine confiance pour placer des attaques long de ligne, pendant que les petites fautes du Français lui font prendre du retard. Score final, 21-16, 21-9.



BZ : Après ta victoire au 1er tour, tu nous disais que le physique allait être important pour ton match d’aujourd’hui. Est-ce que tu te sentais en meilleure forme physiquement ?


Tomi : Oui, physiquement je me sentais bien malgré le match que j’avais en plus dans les jambes, avec le double hommes d’hier. J’étais beaucoup plus frais que lorsque je l’avais joué la semaine dernière. Mais j’ai donné beaucoup de points faciles et il a rapidement engrangé de la sécurité.


BZ : Sur quoi est-ce que ça s’est joué avec Loh Kean Yew ? Tu étais bien revenu dans le 1er set mais l’écart s’est rapidement fait ressentir dans le 2e.


Tomi : C’était compliqué de jouer avec son rythme, il joue le tout pour le tout et il claque des lignes dans tous les sens. Parfois ça ne passe pas, parfois c’est surprenant. Je me suis bien habitué à la fin du 1er set mais j’ai fait quelques erreurs qui m’ont coûtées le set. Le 2e set était plus compliqué. Il a resserré le jeu, je n’ai pas su le mettre en difficulté.


BZ : Tu restes quand même satisfait de plusieurs changements que tu as pu mettre en place aujourd’hui ? Quels ajustements étaient importants, avec plus de recul sur ton match de la semaine dernière ?


Tomi : Oui ! Le faire bouger, ne pas jouer deux fois dans un même coin, changer de rythme. Si je ne change pas de rythme, il attaque des coups qui sont pourtant compliqués à attaquer. Il plonge, il remet tout. Je devais penser à avancer pour finir les points parce que même en plongeant, il fait des défenses de folie ! Je suis obligé de suivre et c’est très difficile mentalement en tant qu’attaquant d’avoir besoin d’autant de coups pour finir le point.

647 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page