Groupe-7.png

INDONESIA MASTERS - Thom et Delphine tombent les Champions du monde.

En mixte, pour leur entrée en lice, Thom Gicquel et Delphine Delrue s'offrent les n°1 mondiaux ! Les Thaïlandais Puavaranukroh/Taerattanachai n'ont pas trouvé la solution aujourd'hui face à la paire française, mettant fin à une série de 3 victoires à sens unique.



Beaucoup d'émotions pour Thom et Delphine, qui ont confié plus tôt à la BWF : "On s'est mis dans le même état d'esprit qu'en 2020, lorsqu'on les avait battus. On savait qu'on pouvait s'imposer ici, et on est très heureux de l'avoir fait. On a suivi la tactique : ne pas jouer avec trop de puissance et se préparer pour le prochain coup." Deux manches parfaites, menées tambour battant et bien aidés par les spectateurs en transe du mythique stade Istora Senayan.


Les Thailandais, eux, fair-play, ont reconnu que la paire tricolore avait extrêmement bien joué, et qu'ils avaient, pour leur part, fait trop d'erreurs.


Derniers Français en lice, Thom et Delphine affronteront les Danois Christiansen/Boje au prochain tour, vainqueurs eux en trois sets des Malaysiens Choong/Peck. Une petite nuit et ils joueront donc ce jeudi pour une place en quart de finale. Le temps de profiter - comme beaucoup d'autres joueurs, des cadeaux envoyés par les fans Indonésiens à leur attention.


Tomi défait


Tomi Popov, lui, tentait dans la foulée un exploit similaire, lui aussi confronté au champion du monde en titre, le Singapourien Loh Kean Yew. Mais dans ce duel entre les deux tout récents ambassadeurs de l'Association Solibad, c'est l'Asiatique qui l'emporte 21-14, 21-13. Badzine a interrogé le tricolore à la sortie du match.


BZ : Tu as joué Loh Kean Yew l'année dernière en Allemagne et il s'était imposé en 3 sets. Comment est-ce que tu t'étais préparé pour cette nouvelle rencontre aujourd'hui, avec l'enchaînement du double hommes hier soir ?


TP : Je m'étais préparé à fond, comme d'habitude sur un match du World Tour. Quand on est dans le Top 32 et qu'on joue les gros tournois, n'importe quel match se joue à fond.


Ce match était plutôt compliqué, surtout qu'on a fini tard hier en double hommes contre les n°1 mondiaux. Je commence un peu à puiser physiquement, j'ai beaucoup couvert Christo hier parce qu'il avait son simple le matin. Aujourd'hui, Loh Kean Yew était meilleur que moi, tout ce qu'il tentait, c'était parfait. Si j'avais été en meilleure forme physiquement, j'aurais pu plus le gêner. Je vois aussi ce match comme une préparation pour la semaine prochaine, ce sera un plus grand tournoi encore.


Q : Est-ce que ça te fait remettre en question le fait de jouer en double hommes avec Christo ?


Faire 21-19 contre Gideon/Sukamuljo sans s'entraîner, ce n'est pas donné à tout le monde. C'était que du plaisir hier, un beau show, je ne regrette pas du tout. C'est juste à moi de travailler pour être beaucoup plus présent sur ce genre de matchs.


Q : Dans ton match d'aujourd'hui, tu as senti une différence dans son style de jeu ?


C'était compliqué à gérer. Il joue très bien et parfois, il fait des erreurs inattendues. J'ai eu du mal à trouver mon rythme, surtout qu'il met beaucoup d'intensité dans son jeu, plus que ce à quoi on est habitué en Europe. Il a joué à un rythme qui était difficile à tenir pour moi physiquement.


---

Les résultats ICI


Photos (live) : Yves Lacroix / Badmintonphoto



729 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png