Groupe-7.png

EUROPE 2022 - Direction la finale !

Thom Gicquel et Delphine Delrue sont à une victoire d'une première médaille d'Or européenne chez les joueurs valides en senior, après une magnifique prestation ce vendredi face aux Néerlandais Tabeling/Piek. Toma Popov, lui, sort la tête très haute d'une confrontation superbe avec Antonsen, où il aura fait douter le Danois.


Ces deux là sont donc tout prêts d'écrire une nouvelle page de l'histoire du badminton tricolore. Thom Gicquel et Delphine Delrue avaient fait l'impasse sur les Masters d'Orléans, pour laisser Thom au repos et préparer au mieux cette échéance majeure. Le pari était le bon, et on a vu aujourd'hui à Madrid un niveau de jeu très élevé de la part des Français, qui jouaient pourtant une paire réputée sur la scène européenne, les Néerlandais Tabeling et Piek. Un premier set au coude à coude, où c'est tout d'abord Delphine qui illumine le terrain de sa clairvoyance en provoquant son ainée et expérimentée Selena Piek, pourtant pas maladroite au filet. Forts de leurs cris caractéristiques, les tricolores s'imposent 21-19 sur le fil. La deuxième manche est quasiment à sens unique. Les Bleus sont bien dans leur jeu, Thom hausse son niveau avec des attaques très bien variées, alternant les slices rapides avec des gros smashs, Delphine finissant les points royalement en rush par moment, les deux défendant avec brio. Tout semblait passer à merveille, avec l'aide de la Néerlandaise, qui a commencé à commettre beaucoup d'erreurs en fin de partie pour laisser s'échapper les Bleus vers une première finale européenne - pour eux, mais également plus généralement pour la France dans cette catégorie du mixte. Seule Pi Hongyan en 2004 était parvenue en finale de cette épreuve, tout comme Anne Tran et Emilie Lefel en double dame. Mais à chaque fois, elles étaient tombées contre des adversaires, sur le papier, très difficiles à battre. Pour Thom et Delphine, demain, ca sera du 50/50 face aux Allemands Lamsfuss et Lohau (ex Herttrich). Voire plus, car les statistiques jouent clairement en faveur des tricolores, qui n'ont jamais encore perdu contre leurs voisins d'outre Rhin en trois rencontres, les deux dernières s'étant soldées par des victoires en deux manches. Mais une finale majeure est toujours très différentes des précédents matchs... avec une pression toute autre.


"Nous les connaissons bien, mais nous étions un peu stressés au début, mais on a eu une très bonne entame de match, ce qui nous a permis de mener pendant tout le match - cela nous a mis très en confiance" expliquait Delphine Delrue au sortir du match à BadmintonEurope. "Nous les avions joués il y a un mois et on s'entraine régulièrement avec eux, donc c 'est vrai qu'on les connait bien et on a été meilleurs sur le plan tactique aujourd'hui" reprend Thom. "Maintenant, on va se relaxer un peu et profiter de la victoire, et préparer notre match de demain, comme chaque match. Et nous allons tout donner pour aller chercher l'Or" finit Delphine.


Tomi promis à un grand avenir


Pour Toma Junior Popov, la route s'est arrêtée au stade des demi-finales, mais il a démontré à quel point son niveau de jeu n'avait plus rien à envier aux meilleurs européens, voire mondiaux, avec une confrontation de toute beauté face au N3 mondial, le Danois Anders Antonsen. Quelques échanges magnifiques, où le Scandinave rattrapait des volants improbables, et Tomi, souvent précis, construisant bien ses points, a fait mouche à plusieurs moments clés du match, en remportant notamment un deuxième set 21-19. Il perd le premier et le dernier, sur un score honorable, et avec la manière, même si quelques petites erreurs - sans doute provoquées par une prise de risque aussi nécéssaire face à un tel défenseur - sont venues spolier un peu la belle histoire. Celle-ci s'écrit aujourd'hui en bronze; Nul doute quelle donnera au géant Fosséen de nombreuses autres occasions de briller sous une autre couleur - l'attitude de son adversaire du jour, pleine de respect lors de la poignée de main finale, en disait long sur le chemin parcouru par Tomi depuis quelques mois. et sur la place qu'il tient désormais parmi l'élite européenne. Antonsen jouera son compatriote Viktor Axelsen pour une finale attendue demain.



Carolina Marin, elle, s'envole vers un énième titre après une demi finale émouvante, qu'elle finit en pleurs après 10 mois d'absence des terrains, alors que son adversaire de samedi ne sera pas la Danoise Blichfeldt, comme on pouvait l'attendre, mais l'Ecossaise Kirsty Gilmour. Les Ecossais placent aussi une autre paire - Dunn/Hall en double homme, qui auront fort à faire face aux Allemands Seidel/Lamsfuss. En double dames les soeurs Stoeva seront grandissimes favorites face aux Allemandes Efler/Lohau.


Les finales sont assez surprenantes, avec 4 des 5 titres qui échapperont donc aux Danois, pourtant habitués des titres européens dans la grande majorité des catégories. Demain, samedi, seul Axelsen ou Antonsen ramènera l'Or de Madrid à Copenhague.


Les finales ICI


Photos (live). Yohan Nonotte / Badmintonphoto








752 vues0 commentaire
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png