Groupe-7.png

EMTC 2021 - Ce qui attend les Bleus


Thom Gicquel (gauche) sera une pièce maitresse dans l'arsenal tricolore cette semaine

Ca y est, enfin ! Après les quelques jours dans le grand froid Finlandais, la quarantaine entrecoupée de séances de préparation et d'entrainement, les Bleus sont enfin prêts pour la compétition, qui débutera, pour eux, à 13h, heure locale (12h en France).


Cette compétition, revue dans sa conception depuis peu, comporte maintenant moins d'équipes - seules qualifiées, les huit meilleures européennes, avec des phases éliminatoires qui avaient été mises à mal par la pandémie du Covid - la France, qui devait recevoir en ses terres nordistes une des phases de pré-qualifications, n'avait pu accueillir la manifestation. Qu'à cela ne tienne, entre forfaits et "indice" de classement européen, les tricolores ont tout de même bénéficié d'un billet pour la phase finale, qui se déroule donc cette semaine à Vantaa.


Qui de Toma ou Christo sera aligné en simple pour jouer les Néerlandais ?

Une épreuve par équipe mixte, qui se jouera donc au meilleur des 5 matchs - un par catégorie - avec, pour les Bleus, une équipe homogène, où chaque catégorie, pour chaque match, pourra aller enquiquiner les meilleurs. Et la nouvelle paire de mixte, composée de Delphine Delrue et Thom Gicquel, pourrait bien mettre sur la bonne voie leurs coéquipiers, puisque c'est souvent par cette catégorie que les rencontres commencent.


Premier match de poule, demain, contre les Néerlandais, dont les stars peuvent faire vaciller les tous meilleurs. L'une des clés de la victoire reposera d'ailleurs sans doute sur le mixte, avec en face des tricolores, la redoutable paire Tabeling/Piek, qui, justement, avait battu Thom et Delphine (21-17 au troisième set), en match de poule de cette même compétition il y a deux ans. Mais depuis, le jeune duo tricolore a fait son chemin - et quel chemin ! - passant au passage devant les Néerlandais au classement mondial. Autre gros match en perspective - si la logique est suivie par les sélectionneurs : Marc Caljouw face à l'un des deux frères Popov. Brice Leverdez ayant dû déclarer forfait suite à un souci au genou, c'est à l'un des jeunes Fosséens qu'incombera d'aller affronter l'ancien vainqueur des Masters d'Orléans, réputé pour sa vaillance et son physique. Si "Tomi" est privilégié, là encore, avantage aux points au Néerlandais, qui, par deux fois a battu le tricolore, mais leur dernière confrontation avait tourné à l'avantage de l'ex Champion d'Europe junior sur sa route vers le titre à Saarebrucken à l'automne dernier. Si c'est Christo qui est aligné, cela sera une première rencontre...

Marc Caljouw, homme fort de l'équipe batave

La France serait en théorie favorite sur le simple dame et le double homme - même si les combinaisons adverses avec un Robin Tabeling très souvent bien inspiré, pourrait faire déjouer les pronostics. Quant au double dame, Selena Piek et Cheryl Seinen ont l'habitude des grands rendez-vous et seront des adversaires redoutables pour la paire tricolore, quelle qu'elle soit - le duo Lefel/Tran, où un joker Léa Palermo ou/et Delphine Delrue. La composition sera cruciale pour aller emporter une première victoire quasi impérative dans ce groupe très homogène, où la France, les Pays Bas, l'Angleterre et la Russie se disputeront l'une des deux places qualificatives pour les demi-finales de vendredi. Une victoire demain permettrait de prendre une belle option pour la sortie de poule, notamment car les Anglais n'ont pas envoyé leurs stars et font désormais figure de petits poucets dans ce groupe.


Le tout sera à suivre en direct sur BadmintonEurope.Tv


https://bwf.tournamentsoftware.com/sport/draw.aspx?id=647B736F-DB56-4D63-A74B-60D3A7ADE56D&draw=2


Photos : Badmintonphoto


812 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png