EMTC 2021 – Ca commence bien !


Les victoires acquises au bout d’un long suspense sont toujours plus savoureuses. Et les Bleus ont gouté à un bien joli succès, ce jour, en Finlande, face à une équipe des Pays-Bas, à la hauteur de sa réputation.


Les choses n’avaient pourtant pas idéalement commencé pour les tricolores, avec Tomi Popov, en forme, mais sans doute trop impatient de finir les points par moment, gâchant beaucoup d’energie sur des séries d’attaques alors que son adversaire, le rusé Marc Caljouw, lui, économisait ses forces en défense. Ce dernier finit par l’emporter 21-17 au dernier set.


Qi Xuefei remet logiquement les deux équipes à égalité après une victoire logique sur une jeune adversaire, alors que se profilait un match très ouvert entre les 66ème mondiaux néerlandais, et une paire inédite côté tricolore. La fougue de Julien Maio et le panache de Ronan Labar feront la différence avec les Bleus qui repassent en tête. Un joli symbole, alors que Ronan Labar ce faisant, égalisait le nombre de sélections de son entraineur du jour, Baptiste Carême.


Heureusement que les garçons ont créé la surprise, car Emilie Lefel et Anne Tran ne réalisent ensuite pas le match de leur carrière – loin de là. Ne trouvant pas de solution pour marquer alors que Cheryl Seinen et Debora Jille, elles, déroulaient leur plan de match à merveille. Résultat, avant le mixte, les deux équipes sont parfaitement à égalité.


Le match du jour peut enfin commencer, entre les deux duos qui mènent la danse côté européen pour la qualification olympique. Delphine Delrue et Selena Piek avaient fait le même choix de se focaliser sur le mixte ces derniers mois, avec, pour les deux, des réels progrès encore une fois démontrés sur le court aujourd’hui.


La solidité mentale de Thom Gicquel et Delphine Delrue va faire toute la différence. Menés dans le premier et troisième set, ils arrivent à se remobiliser et renverser la vapeur, pour une victoire finale 21-18, 10-21, 21-19, non sans avoir fait bien peur à leurs compatriotes, masqués mais heureux.


Le plus dur est fait – ou presque, car une deuxième victoire face aux Anglais, espérée, jeudi, devrait procurer un billet pour les demi-finales. Attention cependant au jeu des calculs, car les Néerlandais pourraient se relancer s’ils battent les Russes et la perspective de voir 3 équipes à deux victoires pourrait une nouvelle fois priver les Bleu d’une première médaille dans la compétition. Les Russes, eux, n’ont pas fait dans la dentelle aujourd'hui face à l’équipe B anglaise avec une victoire nette 5/0. Il faudra donc, pour être sûrs de se qualifier pour les demi-finales, battre la Russie, demain.






https://bwf.tournamentsoftware.com/sport/draw.aspx?id=647B736F-DB56-4D63-A74B-60D3A7ADE56D&draw=2


Photos (live) : Yohan Nonotte / Badmintonphoto

555 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Badzine