WORLD JUNIORS - Christo Popov assure une médaille historique

Mis à jour : avr. 1

Le Fosséen est le premier joueur de l'histoire à remporter une médaille dans un championnat du monde junior.


Christo Popov célèbre sa victoire / Badmintonphoto
« Il fallait gagner l'avant du court et varier beaucoup en attaque face à cet attaquant solide. » - Christo Popov

WJC 2019 - UNE MEDAILLE HISTORIQUE


Pour sa seconde participation à un quart de finale mondial (après Yogyakarta en 2017), Christo Popov s'est qualifié pour le dernier carré des championnats du monde 2019. Une qualification historique synonyme de première médaille mondiale en junior dans l'histoire du badminton français.


Une victoire qui a mis du temps à se dessiner. Face au Chinois Cheng Ming Ren (tombeur de la TDS#2, le Canadien Yang), 24e mondial junior. C'est ce dernier qui est rentré fort dans le match (11/4) monopolisant les échanges et bénéficiant des hésitations du Français. Mais peu à peu les échanges se sont équilibrés et Christo a pris la mesure du Chinois. Sur sa lancée, Cheng Ming Ren s'adjuge le premier set, après 3 volants de set sauvés par le Français, 21/16.


Mais la physionomie de la rencontre change dès l'entame du second set. Christo prend la direction de la rencontre pour ne plus la lacher. Il fait le break rapidement (4/1) pour virer en tête (11/7). Dans la seconde partie du set, Cheng Ming Ren semble marquer le pas, payant sa dépense d'énergie du 1er set, permettant ainsi au tricolore de prendre ses distances et d'égaliser 21/10. Dans le dernier set, Christo Popov a pris l'ascendant aussi bien tactiquement, techniquement que psychologiquement. Cheng Ming Ren accuse le coup et ne peut plus contrer les attaques de Christo. Malgré une dernière défense désespérée bloquant le Français à 19 pendant 4 points, le Chinois s'incline 13/21.


Christo, Christophe et Toma exultent. Christo Popov se qualifie pour les demi-finales.

Il retrouvera de nouveau un Chinois, Yun Ze Li, TDS#4 et 6e au classement mondial junior. Pour le Fosséen, ce n'est pas un inconnu. Les deux joueurs se sont déjà rencontrés en mars dernier lors de l'Open d'Allemagne junior où Yun Ze Li avait pris le meilleur 21/18, 21/17. Les voilà tous les deux réunis pour une revanche avec au bout, une place en finale.



Photos (live) : Jnanesh Salian et Luis Veniegra / Badmintonphoto.

© 2020 Badzine