top of page
Groupe-7.png

TOP 12 - Les choses se précisent...

Alors qu'il ne reste plus que deux journées avant la fin de la saison après la journée 8 qui se déroulait ce samedi, les favoris sont au taquet, mais rien est joué, dans les deux poules, pour savoir lesquelles des quatre meilleures équipes iront en découdre à Elancourt lors des Play-Offs.


Kenji Lovang et Thom Giquel lors du match nul de Mulhouse à Cholet. @Lucas Noyon

Commençons par la poule 2, pour changer un peu !


Mulhouse garde la pôle position ! Les Mulhousiens se déplacaient en terre chaleureuse - Cholet et ses nombreux spectateurs, pour cette huitième et anté-pénultième étape du top 12. Avec des enjeux de plus en plus importants pour le Red Star, qui caracole en tête depuis le début de saison, mais qui fait face à l'absence de son meilleur joueur, Arnaud Merklé, depuis son opération il y a quelques semaines. L'ex champion de France était bien présent à Cholet, sur la chaise de coach pour conseiller notamment les simples hommes qui ont fait un carton plein. en revanche, mention spéciale aux simples dames de Cholet - XU Wei, qui bat l'Indonésienne Mirza de justesse et Eulalie Serre qui sort d'un combat acharné en trois sets pour aller chercher deux des 4 points du nul. Mathématiquement, Cholet ne pourra donc plus espérer accéder aux play-offs avec ce résultat, puisque Mulhouse et Arras sont trop loin devant. Les Mulhousiens sont, eux, quasi assurés de finir sur l'une des deux premières marches du podium sauf désastre. La deuxième place se jouera sans doute entre Arras et Strasbourg, qui rencontreront le leader chacun une fois sur les deux dernières rencontres. Ce samedi, Arras est allé remporté une victoire importante à Paris, au RCF, par 6 à 2. En l'absence une nouvelle fois de leur Suissesse Stadelmann - avec, du coup, Vimala Hériau alignée en SD2, les Parisiens ont évité la punition avec deux points récoltés par un double et un mixte pilotés par Anne Tran, mais n'auront pas de bonus défensif, alors que les Nordistes et leurs trois Anglais Penty, Birch et Van Leewen ont assuré l'essentiel et une deuxième place provisoire au classement, à trois longueurs de Mulhouse.


Enfin, Strasbourg, mené par Alex Lanier, affiche une forme olympique et s'impose sur la lanterne rouge d'Oullins 7-1, avec la plupart des matchs remportés par les Alsaciens en deux sets. Le seul point marqué par les Lyonnais fut le fait de Simon Baron-Vezilier sur Tino Daoudal.

Oullins est donc définitivement condamné et ne peut plus mathématiquement aspirer au maintien, ce qui laisse le Racing et Cholet assurés de continuer l'aventure en top 12 l'an prochain - avec sans doute du remaniement dans la manière dont la compétition se déroulera en 2023-2024 - suspense, suspense...


Les résultats Poule 2: Racing Club de France battu par Arras : 2-6 Cholet et Mulhouse : 4-4 Strasbourg bat Oullins : 7-1


Chambly recolle, Aire tremble...


La fin de championnat dans cette poule 1 est haletante, avec quatre clubs au coude à coude, encore capables de venir coiffer une autre équipe sur le poteau lors de l'une des deux dernières journées. Samedi 25 février, donc, Chambly jouait son va-tout, pour un match retour face à Fos après avoir été battu sur ses terres en novembre dernier sur le score de 6 à 2. Avec une grosse différence - un effectif complet, cette fois-ci, avec le duo Marcus Ellis et Lauren Smith, qui avait diablement manqué à l'aller. En plus, en face, les Sudistes accueillait la rencontre sans leur meilleure joueuse, la Turque Yigit, qui avait donné du fil à retordre à l'aller à Michelle Li. Les joueurs emmenés par Thomas Rouxel - fidèle capitaine malgré sa retraite international - vont donc assurer une victoire essentielle pour leur survie dans la quête du titre. Ni Rouxel, ni Sacha Levêque auront pu contester l'hégémonie des frangins Popov en simple, mais pour le reste, Chambly fait un sans faute, assurant tous les points sur les doubles et mixtes, en plus du point des simples dames apportées par Li et Corralès.


Avec cette victoire, Chambly repasse en troisième place, tout juste devant Aix, et à une petite longueur d'Aire sur la Lys. Ces derniers recevaient certains des héros de l'épopée tricolore des championnats d'Europe par équipe avec la venue de Rostrenen, notamment Qi Xuefei, pour un match qu'ils ne devaient pas perdre pour espérer jouer les Play-off. Mais les Bretons ont fait mieux que résister, en allant chercher un match nul 4-4 qui prive les Nordistes de deux points très importants au classement. Avec au passage une jolie victoire de Paul Tournefier sur Charles Fouyn et une blessure de Louis Ducrot, qui, en plus de l'absence de Leverdez, aura doublement pénalisé les hôtes. D'autant plus dommageable pour l'équipe de Fred Ducroc, que la prochaine journée verra Aire confrontée à Chambly, chez eux. A l'Aller, Aire l'avait emporté 6-2, mais les multi-champions de France semblent décidés à aligner leurs ténors pour cette fin de championnat, qui pourrait donc compromettre la belle aventure d'Aire, qui jouera, en plus, Fos pour la dernière journée.... Mais le suspense reste entier....

L'équipe de Chambly, tout sourire à Fos

D'autant qu'Aix en Provence n'a pas dit son dernier mot - Les Aixois sont à égalité de points avec Chambly après leur victoire à Talence 5-3. Et une pleiade de matchs accrochés, comme celui entre Thomas Fourcade et Yohan Barbieri qui tourne à l'avantage du Girondin 23-21 au dernier set et qui, mine de rien, pourrait avoir une incidence sur le championnat, puisque qu'avec ce point, Talence récupère un point de bonus défensif. Là encore, la dernière journée sera cruciale pour savoir qui de Talence ou de Rostrenen finira dernier - et relégable de cette poule 1 particulièrement relevée.

Les résultats Poule 1 : Aire sur la Lys et Rostrenen : 4-4 Fos sur Mer battu par Chambly 2-6 Talence battu par Aix : 3-5


Photo : Lucas Noyon (live) Source des classement : FFBaD










556 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page