TOP 12 - Aulnay jette l'éponge

Après plusieurs belles saisons au firmament du championnat interclubs élite, le club d'Aulnay-Sous-Bois a décidé de lâcher le Top 12 pour se recentrer sur sa formation et son école de jeunes.


Sarah Sicard applaudit, lors des play offs 2019, à ses cotés Fabienne Desprez

Les "Ducks" auront marqué leur passage en Top 12. Deux fois à la quatrième place des "Play-offs" en 2017 et 2018 avant une finale mémorable perdue de justesse en 2019 face à Chambly, qui aurait donné au club francilien son premier titre. Il faudra sans doute attendre longtemps avant que cette chance ne se reproduise, les dirigeants ayant opté pour une politique plus axée sur la formation et les jeunes dans les années à venir.


Le top 12 n'avait plus sa place dans notre politique de club

"Le club revoit ses priorités : la formation - des jeunes notamment - devient aujourd'hui pour nous plus essentielle que de maintenir une équipe dans l'élite avec des joueurs qui ne s’entraînent pas régulièrement au club" explique Yohan Nonotte, le Président du club. La pandémie est-elle en cause dans cette décision ? "Notre décision n'a rien à voir avec les problèmes inhérents au COVID-19. Le top 12 n'avait simplement plus sa place dans notre politique de club. Nous avons donc signifié à la Fédération que nous retirions notre équipe du top 12 pour repartir en Nationale 3 où nous avions notre équipe 2".


L'équipe 1 au complet lors des finales 2019

"Les joueurs étaient bien sûr déçus, mais la plupart d'entre eux nous a remercié pour cette belle aventure que nous avons vécue ensemble, notamment cette belle médaille d'argent l'année dernière" reprend le jeune Président.


Des budgets plus conséquents donc pour l'école de jeunes et leurs entraînements, pour alimenter cette nouvelle équipe en N3. "Nous essayerons d'aller le plus loin possible avec cette équipe de joueurs, issus de la formation du club ou désirant s'investir et jouer sous les couleurs d'Aulnay pour le plaisir avant tout, sans forcément penser aux avantages matériels" explique Yohan Nonotte. Le message est limpide...


La totalité des joueurs de l'équipe 1, pour la totalité jouant de manière quasi professionnelle, quittera donc l'effectif d'Aulnay en fin de saison, pour trouver un autre club. Marie Batomene a déjà annoncé son arrivée à Arras. Fabienne Deprez a confirmé à Badzine qu'elle se rapprocherait de chez elle en signant à l'ASPTT Strasbourg - une recrue de choix pour les Alsaciens, qui n'ont donc pas fait que des "don't rush challenge" pendant cette période de confinement, mais également se sont attelés à trouver des joueurs de qualité.

Marie Batomene quitte son club de coeur pour retrouver Arras l'an prochain

La seule joueuse évoluant parfois en top 12 cette année à rester dans l'effectif francilien est Alicia Huynh championne de France minime l'an passé, désormais cadette et elle, pour le coup, en plein dans les nouvelles priorités du club.


En revanche, pas encore de club remplaçant officiel pour Aulnay en top 12 avec les incertitudes liées à la pandémie et la saison blanche décidée par la Fédération.


Photos : Badmintonphoto



© 2020 Badzine