THOMAS ET UBER CUP - Les Mondiaux reportés


La série noire continue... La Fédération Internationale a communiqué ce matin sur leur décision - prise suite a une assemblée virtuelle d'urgence ce dimanche - de reporter la Thomas et Uber Cup - les championnats du monde par équipe masculine et féminine.


L'information avait fuité dans les médias dès hier, mais la confirmation officielle donne également un peu plus d'informations sur le reste du programme du circuit mondial.


"Malgré tous nos efforts pour garantir la sécurité et un environnement sanitaire sécurisé, certaines fédérations et joueurs ont décidé de ne pas faire le voyage au Danemark. Nous devons respecter leur décision et avons donc opter pour un report de la Thomas et Uber Cup, à une date ultérieure à 2021" explique le communiqué.


Les médias asiatiques avaient évoqué une date postérieure aux Jeux Olympiques, mais le communiqué ne donne pas d'information plus précise sur la date précise. L'Indonésie, Taiwan, la Thailande, l'Australie et la Corée du Sud avait déjà annoncé leur forfait, ce qui a poussé les organisateurs a reporter l'événement.


En revanche, si les trois "manches" de la tournée asiatique ne sont pas encore décidées pour le mois de novembre, la BWF a annoncé que l'Open du Danemark aurait bien lieu du 13 au 18 octobre. Le deuxième Open du Danemark, lui, est annulé.


Cette décision a été largement commentée sur les réseaux sociaux, par les joueurs notamment. Les Asiatiques sont majoritairement soulagés de cette décision qu'ils estiment nécessaire pour la santé - notamment ceux dont le pays est peu frappé par le COVID et que les chiffres impressionnants de contaminations quotidiennes en Europe apeurent. En revanche, nombre d'athlètes Danois ont montré leur mécontentement, expliquant que, comme le tennis ou le football, le sport devait continuer en respectant les bulles sanitaires et que le Danemark aurait pu assurer ces conditions de jeu.


Pour la France, ce report arrive à un bien mauvais moment, alors que le mode de sélection pour cette compétition avait fait couler beaucoup d'encre.. pour finalement, pas grand chose - à moins que les sélectionneurs n'optent pour garder les résultats du tournoi pour la version 2021 - si elle a lieu.


Une chose est sûre - le badminton international a décidément beaucoup de mal à repartir sur des bases sereines. L'Open du Danemark sera un bon moyen de voir si les conditions sanitaires sont efficaces pour envisager un retour à la compétition.



© 2020 Badzine