Groupe-7.png

SWISS OPEN - Une finale, UNE !


Delphine Delrue et Thom Gicquel étaient tout sourire, ce matin à Bâle. Détendus. Rigolant, même, à plusieurs moments de cette deuxième manche survolée de main de maitre. Les Malaisiens Tan et Lai avaient, eux, la tête baissée, dépités. Rien de ce qu'ils entreprenaient ne fonctionnait plus. En face, les tricolores multipliaient les volants gagnants. En attaque, avec un Thom mettant une pression constante, même déséquilibré. En défense, avec une Delphine inspirée, donnant le tournis à son adversaire directe. Les points après les autres, les Bleus s'envolaient vers une victoire méritée, après un premier set beaucoup plus disputé, où les Bleus n'avaient pris l'avantage que sur la toute fin de manche, remportée finalement 21-19.


Avec un deuxième set emporté sur le score de 21-10, le jeune duo français s'impose en toute confiance, encore une fois, face à une paire qui semblait sans ressources une fois que la machine était lancée. Comme souvent. Avec, en bonus, quelques services rapides de Thom qui auront fait mouche, et des fixations bien inspirées de Delphine au filet, ne précipitant pas les fins de points pour assurer de marquer en plusieurs temps. Du travail d'orfèvre... fini par un smash long de la ligne par la jeune joueuse d'Ezanville.


"Le gain de ce premier set était vraiment important pour nous. Cela a été apparemment compliqué pour eux de gérer la défaite du premier set, on pouvait le voir dans leurs regards, alors que pour notre part, cela nous a permis de nous libérer dans le second, où nous avons vraiment bien joué" expliquait Thom Gicquel au micro de Badminton Europe à la sortie du match.


"Comme le rappelle Thom, nous avons gagné en confiance après le gain de la première manche, et dans le second, nous avions moins de pression et avons bien géré les trois premiers coups." reprit Delphine.



Nos jeunes trublions continuent donc leur route dans ce Swiss Open, Super 300, et s'invitent en finale de ce premier tournoi de 2021 comptant pour une qualification olympique presque acquise par ailleurs. Ils y auront glané déjà au moins près de 6000 points importants. Avec encore 1000 supplémentaires en cas de victoire demain, lors de la finale, qui se jouera face aux Danois Christiansen/Boje, vainqueurs d'Ellis/Smith.


Les deux paires se sont rencontrées 2 fois, en 2019, avec une victoire chacune. Mais depuis, les deux ont très largement progressé... verdict dans 24h.


"On a été en finale d'un Super 300 déjà à deux reprises. On veut aller plus loin et gagner maintenant. Cela sera dur car c'est une paire talentueuse, mais on croit en nos chances demain" finissait le joueur de Mulhouse.


Les résultats ici


Photos : Badmintonphoto

929 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png