Groupe-7.png

SUDIRMAN CUP 2021 - La Chine pour un 12eme titre


L'équipe de Chine repart de Vantaa, en Finlande avec une douzième Coupe Sudirman - le championnat du monde par équipe mixte. Elle bat le Japon 3/1 en finale, avec la Malaisie et la Corée médaillés de bronze.


L'ambiance était montée d'un cran depuis quelques jours. Après des débuts timides en terme de spectateurs, le week-end fut très rempli à l'Energie Areena de Vantaa, en banlieue d'Heslinki. Les locaux d'origine Indonésienne avaient mis le feu et donné de la voix pendant le quart de finale de leurs idoles - malheureusement pour eux, défaits par les Malaisiens. Mais dimanche, le stade était rouge et jaune, aux couleurs de l'équipe de Chine. Et une ambiance dont on ne se rappelait plus, tellement les huis-clos de ces derniers mois étaient rentrés dans les moeurs.


On imaginait un beau spectacle pour ce quintuple duel à venir, entre, d'une part, des habitués à l'Or sur cette compétition - Chine a déjà remporté la Coupe 11 fois, alors que, de son côté, le Japon n'a jamais réussi à gagner, malgré de beaux podiums sur les précédentes éditions. Avec, de part et d'autres, des absences et des interrogations.







Coté Japonais, les deux meilleures paires de doubles hommes ont quitté l'équipe nationale, alors que les paires de doubles dames elles aussi décimées par les blessures, laissaient place à une paire inédite composée de Misaki Matsutomo et Mayu Matsumoto. Coté Chinois, le duo de jeunes He/Zhou a remporté le premier match clé, en battant Kobayashi/Hoki après un final plein de suspens. Chen Yufei ne semblait pas être dans sa plus grande forme, ce qu'a démontré Akane Yamaguchi, qui s'offre le scalp de la numéro 2 mondiale en deux manches. Sous pression alors que ce point semblait acquis, la Chine espérait que Shi Yuqi, en manque de matchs dernièrement, pourrait réaliser l'exploit de battre un Kento Momota à nouveau en forme après un grand passage à vide. C'est ce qu'il fit, à bout de forces, en allant puiser dans ses ressources pour remporter en trois manches un match décousu, mais avec des points superbes. A 2/1 pour la Chine, il ne manquait plus qu'un point pour sceller l'affaire - ce que Jia Yifan et Chen Qincheng prirent plaisir à apporter à leur équipe, avec leurs habituelles facéties. La messe est dite, le Japon finit en argent - ce qui aura au moins rassuré un peu les fans Japonais, frustrés par la sortie catastrophique de leurs athlètes aux Jeux de Tokyo.


La Malaisie finit donc en bronze après l'exploit réalisé en quart de finale contre leurs voisins et ennemis jurés Indonésiens - une première dans cette compétition, avec au passage la défaite de Greysia Polii et Apriyani Rahayu, toute juste auréolées de la médaille d'Or Olympique. la Corée prend l'autre médaille de bronze. La meilleure équipe européenne, le Danemark, est sorti en quarts de finale face à la Chine.


Les fans peuvent se rassurer - il n'y aura pas beaucoup de coupure dans le circuit international, avec les coupes Thomas et Uber, qui se déroulent dans une semaine à Aarhus, au Danemark, et où, cette fois-ci, les Français seront doublement représentés.


Les résultats ICI


Photos : Badmintonphoto


257 vues0 commentaire
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png