Groupe-7.png

SPAIN MASTERS - Pas d'autres Bleus en finale



Toma Popov sera donc le seul et unique tricolore en lice pour les finales de ce Super 300. Les autres pourront enfin profiter de l'environnement particulièrement appétissant du Resort dans lesquels ils sont enfermés depuis une semaine, avec vue sur mer mais... "pas touche", puisque la bulle sanitaire logiquement imposée à tous les joueurs interdit absolument tout contact avec les autres touristes, venus, eux, profiter des plages du Sud de l'Espagne...


C'est donc fini pour Léonice Huet, qui a trouvé en la jeune Indonésienne Wardani une sacré cliente en dépit de son classement lointain. La tricolore a fait un bon deuxième set lors de cette demi-finale, mais l'Asiatique était au dessus, en précision et en vitesse de jeu, et s'impose logiquement 21-8, 21-14. Mais Léonice peut repartir de sa semaine la tête haute - aidée par un très bon tableau, certes, mais pas que, avec notamment cette victoire sur l'Estonienne Kuuba qui restera dans ses annales personnelles - à juste titre.

Pour les Frérots Popov, ca n'est pas passé loin. Survoltés comme à leur habitude, les deux frangins se sont mis sur orbite avec une belle première manche remportée 21-18. Menés 12-18 dans le second, on imagine alors se diriger vers un troisième set, mais les bougres reviennent dans le set et arrivent presqu'à égalité avec les Indonésiens Kusumawardana et Rambitan, mais abdiquent finalement 19-21. Le troisième set voit les Asiatiques mener, Tomi commencer à mettre logiquement moins d'intensité dans ses attaques, et Christo, se frotter de temps à autre sa hanche, apparement toujours en délicatesse. Ils finissent cependant en donnant tout ce qu'ils ont, mais cela ne sera pas suffisant, avec une défaite 14-21 au troisième set et une victoire méritée pour les Indonésiens.


Demain, dimanche donc, Toma Junior aura donc fort à faire en finale - s'il arrive à se remettre de ses deux matches du jour - heureusement, le simple fut vite expédié. Il rencontrera l'Indonésien Chico Aura Dwi Wardoyo, 80 ème mondial et tombeur cet après midi de la tête de série 1 Rhustavito (N19 mondial) - une belle rencontre en perspective, et, un premier Super 300 en ligne de mire - après Saarlorlux et les Masters d'Orléans, voilà qui viendrait clore une magnifique "saison" au sens badistique du terme, pour le Fosséen. Rendez-vous demain aux alentours de 11h, pour un match qui devrait être retransmis sur l'Equipe TV


Partout ailleurs, les finales opposeront des Indonésiens entre eux, ou à des Danois...

Les finales ici


Photos (live) : Raphaël Sachetat / Badmintonphoto

560 vues0 commentaire
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png