top of page
Groupe-7.png

RACKETLON 2023 - Sylvain Ternon Champion de France

Pour les premiers championnats de France de Racketlon qui avaient lieu ce week-end à Sucy en Brie (94), les badistes ont particulièrement brillé. Sylvain Ternon remporte le titre chez les hommes, et la joueuse de Lyon Flore Allegre aura fait douter la favorite Myriam Enmer jusqu'au bout chez les dames.



Mandrin, Josselin et leurs équipes avaient mis les petits plats dans les grands. Il faut dire que l'occasion était rêvée de faire briller les meilleurs joueurs de Racketlon de France pour cette première édition des championnats nationaux de la discipline. Un bel écrin en région parisienne - Padel Horizon, un complexe multisports où les terrains de badminton, de squash furent utilisés à merveille, en plus d'un terrain "central" en Taraflex venu se superposer sur l'un des nombreux terrains de Padel - la nouvelle discipline à la mode. Mais pas encore intégrée au quatuor phare des sports de raquettes - dans l'ordre, le tennis de table, le badminton, le squash et le tennis. Une belle ambiance, de la jolie lumière pour les photographes (une rareté pour la discipline), une animation léchée avec un monsieur Loyal (Misterpong) déjanté à souhait, la très belle idée d'une exhibition dans quelques uns des sports. Et surtout, des athlètes incroyables - l'équivalent des triathletes version raquettes. Et un niveau vraiment impressionnant.


Un écrin parfait, donc, pour commencer la tradition des championnats de France, et des premiers titres à décerner, autour de 4 sets de 21 points, où tous les points comptent. Si nombre de badistes se sont mis au Racketlon depuis pas mal de temps, ce sont les joueurs de Tennis qui, jusqu'alors, avait les faveurs des classements - Myriam Enmer et Damien André étaient têtes de série #1 dans leurs catégories respectives. Mais des badistes sont venus mettre un peu la pagaille dans l'ordre établi. A commencer par la souriante Flore Allègre, Ingénieure commerciale photovoltaïque à Lyon et classée N1 en bad, qui entendait bien titiller l'hégémonie de Myriam Enmer, ex championne du monde et paraissant indétronable. Les deux jeunes femmes s'étaient défaites de deux sérieuses adversaires en demi-finale : Pauline Cavé et Aurélie Haurant (badiste aussi) - qui étrenneront d'ailleurs de belles médailles de Bronze. En finale, la Lyonnaise prend le dessus en tennis de Table et en badminton - son sport de prédilection, donc, mais au squash et surtout au Tennis, Myriam rétablit la hiérarchie et s'impose pour quelques petits points après une finale magnifique.


Sylvain Ternon : "Je vise les championnats du monde"

Chez les hommes le suspense battait son plein, avec des matchs souvent plus accrochés qu'on aurait pu croire. Notamment Anthony Duthuillé (encore un badiste), qui remporte son quart de finale face à Lucas Steyer (c'était effectivement hier) au "point en Or" (qui se joue alors que les deux adversaires sont à parfaite égalité sur l'ensemble des 4 rencontres). En demi finale, il mord la poussière face à Sylvain Ternon, assez largement. De l'autre côté du tableau, on sent une certaine effervescence alors que Josselin Gadé (sans aucun rapport avec Peter !), le nouveau Président de Racketlon France, perd face au Dijonnais Damien André. La finale tant attendue arrivait : Sylvain Ternon en pleine confiance, plus motivé que jamais pouvait ils déjouer les pronostics ? Ses exploits à l'International semblent l'indiquer - il a fait plusieurs podiums internationaux ces derniers mois, réussissant à se glisser à la deuxième place mondiale en simple.


La finale commence sur les chapeaux de roue avec une rencontre en tennis de table de toute beauté, tous deux maniant la petite raquette avec maestria devant un public médusé - parmi lesquels Patrick Chila, ancienne légende du sport, venu faire une démonstration tout juste avant avec Emmanuel Lebesson. Sylvain Ternon l'emporte de justesse. Vient le bad, où, forcément, il domine. "Dans ces cas là, la charge émotionnelle est très forte et je n'ai pas le recul pour construire les points, le fatiguer pour la suite. J'essaye au contraire de finir les points le plus rapidement possible, pour pouvoir ensuite capitaliser sur mon avance et le mettre sous pression dans les autres disciplines". Bien vu. Le natif de Gruchet le Vallasse prend 17 points d'avance, avec le squash à venir. Où, normalement, il se fait légèrement dominer, mais cette fois-ci, il garde l'ascendant sur quasiment tout le set, finalement remporté 21-18. Les jeux sont quasiment faits : il reste le tennis, la discipline préférée de son adversaire, mais Danien André doit réaliser l'impossible - il ne doit laisser qu'un seul point à Sylvain Ternon pour espérer l'emporter. Le badiste met vite fin au suspense - avec plus de temps passé à s'échauffer qu'a jouer. La rencontre se termine donc sur les courts en terre battue du club de St Maur - adjacents, où les jeunes ramasseurs de balle de Roland Garros étaient venus apporter une touche de classe supplémentaire - mais les deux champions n'en manquèrent point du week-end.


Voici donc ce premier trophée dans les mains d'un badiste, qui voit plus loin. "Cette victoire me ravit, vraiment, j'ai bien joué ce week-end et notamment en finale, où j'ai réussi à faire des belles prestation en tennis de table et squash qui m'ont permis d'arriver sur le tennis avec une marge. Je me suis mis au Racketlon il y a quelques années, à la fin de ma carrière de bad, parce que j'avais envie de progresser dans des sports que je ne maitrisais pas encore bien. Maintenant, je m'entraine au quotidien, je veux aller plus loin. Mon objectif, ce sont les championnats du monde à Rotterdam, en août prochain" explique t-il au micro de Badzine (l'interview filmée à venir sous peu)


Pour les organisateurs, le week-end fut une réussite. "On est ravi d'avoir pu offrir cette opportunité aux joueurs et joueuses venus de la France entière pour cette première édition. Ce n'est jamais facile d'avoir les partenaires ou les structures ou les bénévoles pour organiser une telle manifestation, et tout le monde a répondu présent" expliquait Josselin Gadé. Le rendez-vous est pris pour la deuxième. édition, qui ne manquera pas de suspense sportif...



Photos : Raphael Sachetat / TNI

Toutes les photos de la compétition seront en ligne sur www.badmintonphoto.fr










1 622 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page