top of page
Groupe-7.png

Pas d’exploit pour les Français

Le tirage au sort avait prédit des matchs compliqués au premier tour pour les Français. La logique respectée, Ronan Labar et Lucas Corvée s’inclinent en deux petits sets face aux Indiens Rankireddy/Shetty, numéros 1 mondiaux. Plus tard dans la journée, Christo Popov ne réitère pas l’exploit face au Singapourien Loh Kean Yew, champion du monde 2021.


La Glaz Arena près de Rennes, avant les premiers matchs




Rankireddy/Shetty au-dessus de Labar/Corvée


On savait les Indiens en très grande forme. Très vite, ce sont eux qui prennent les devants dans cette Glaz Arena de Rennes. Plus percutants et en confirmant une avance de 11-6 dans les deux sets, les numéros 1 mondiaux sortent vainqueurs, 21-13, 21-13. En huitièmes, ils affronteront les Indonésiens Ahsan/Setiawan pour un match qui s’annonce déjà spectaculaire.


Ronan Labar et Lucas Corvée sortis au premier tour par les numéros 1 mondiaux


Les réactions à chaud : “Rankireddy et Shetty sont un petit peu plus forts sur tous les aspects du jeu, avec moins de fautes directes. Ils sont numéros 1 mondiaux, on savait que ce serait compliqué.” (Ronan Labar) / “Ce sont des joueurs complets, avec une très bonne attaque.” (Lucas Corvée)



Christo Popov pas si loin face à Loh Kean Yew


Pour leur quatrième face-à-face en moins de six mois (Singapore Open en juin, China Open et Hong Kong Open en septembre), Christo Popov avait le potentiel pour aller chercher, une nouvelle fois, une victoire sur le champion du monde 2021.


L'entrée des joueurs, Christo Popov suivi de Loh Kean Yew


Le premier set est mal embarqué côté Français. Loh Kean Yew est très vite en confiance, avec ses déplacements légers et d’une rapidité impressionnante. Dans le deuxième set, Christo, accompagné par le public, y croit davantage. Malgré un départ compliqué (6-1), le Français revient et c’est lui qui mène au score désormais. 11-9 à la pause puis 15-11. Alors que l’espoir d’un troisième set se rapprochait, le Singapourien y met fin en quelques minutes. La faute à une très belle série qui l’emmène jusqu’au volant de match. Score final, 21-11, 21-18.


Loh Kean Yew l'emporte en deux sets, avec une belle remontée en fin de match



Les réactions à chaud : “Loh Kean Yew a eu un très bon rythme dans le premier set, j’étais un peu dépassé. Avec la fatigue qui s’accumule pendant les longs échanges, j’ai fini par faire plusieurs erreurs tactiques, sur des choix de trajectoire. J’ai eu un meilleur rythme dans le deuxième set mais ça n’a pas suffi. Il a vraiment été meilleur que moi aujourd’hui.” (Christo Popov)



Autre match marquant de cette première journée, la rencontre entre le Danois Anders Antonsen (10ème mondial) et le Belge Julien Carraggi (43ème mondial). Julien n'est pas passé loin de l'exploit. Après un premier set accroché tout de même revenu au Danois, le Belge confirme sa bonne dynamique en égalisant dans le deuxième set. Encore alignés à 12-12 dans le dernier set décisif, Antonsen se détache au meilleur des moments. Vainqueur 21-17, 18-21, 21-16, Antonsen retrouvera le Chinois Shi Yu Qi en huitièmes.






369 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page