Groupe-7.png

ORLEANS MASTERS - La preuve par neuf


Marie Batomene en grande forme affrontera la star Indienne Saina Nehwal jeudi

Enfin ! Le badminton de haut niveau est de retour en France. Depuis octobre 2019, c'était la disette complète pour les tournois Internationaux dans l'hexagone avec les annulations successives des Masters d'Orléans 2020 et, en octobre dernier, des Yonex IFB 2020. C'est donc avec beaucoup de joie et d'émotions que la caravane du badminton tricolore - bénévoles et officiels en tête - a repris le chemin des allées, des tribunes et autres tables de marque. Derrière Franck Laurent et sa brillante équipe, pour l'édition 2021 de ces Masters d'Orléans, tout de prune vêtus. La fête du badminton est quelque peu ternie par l'absence de spectateurs, Covid oblige, mais aussi par le forfait de dernière minute de nombre de paires de l'équipe de France, cas contact d'un joueur dont le test PCR pré tournoi avait été positif à la Covid.

Bel effort pour Christo Popov contre un Danois de 18 ans

Mais, malgré ces désagréments, le Palais des Sports d'Orléans a retrouvé des couleurs et accueille un plateau absolument inédit. Et après deux jours de compétition, les tricolores ont prouvé leur bonne forme, avec pas moins de 9 joueurs et paires qualifiés pour les huitièmes de finale.


Place au simple homme d'abord, avec le match du jour à mettre à l'actif de Tomi Popov, qui fait tomber la tête de série 7 du tournoi, l'Indien Kashyap, 31ème mondial. Un classement qui ne relate pas la forme du moment de l'ancien champion du Commonwealth, qui reste un client sérieux, mais qui n'a pas pu faire grand chose face aux coups de boutoirs du tricolore. Victoire 21-7, 21-17. Beaucoup plus de problèmes pour Thomas Rouxel et Christo Popov qui ont dû batailler ferme pour l’emporter, en trois manches pour les deux, et plus d’une heure de jeu. Le vice champion du monde junior a eu beaucoup de mal face à un joueur Danois qu’il connait par cœur pour l’avoir joué dans toutes les catégories d’âge, Magnus Johannesen. Brice Leverdez, lui, a assuré l’essentiel face à l’Allemand Weisskirchen. Seul Yanis Gaudin a chu, mais non sans honneur face au jeune Thailandais Vitidsarn, triple champion du monde junior et déjà 24ème mondial, un an après son arrivée chez les séniors…


Tout autant de succès chez les dames, avec Qi Xuefei, Yaelle Hoyaux, Marie Batomene et Ophélia Casier qui se sont qualifiées pour le tour suivant, alors que Léonice Huet, la « locale » de l’étape sortait frustrée d’une défaite face à l’Indienne Sharma en trois sets serrés. La victoire du jour dans ce tableau est à mettre à l’actif de Marie Batomene, qui, après un premier set très compliqué face à l’ex-Russe Polikarpova, 58ème mondiale, a déroulé au deuxième set pour une victoire finale 23-21, 21-4. La tricolore affrontera ce jeudi, pour le premier match du jour, l’Indienne Sania Nehwal, qui fait sa première apparition aux Masters.

Match long et intense pour Thomas Rouxel

Ophelia Casier, elle, aura fort à faire face à la tête de série #1, la Thailandaise Chochuwong, qui vient de jouer en finale du prestigieux All England.


En double hommes, les frères Popov joueront eux aussi leur match de huitièmes de finale demain face aux Danois Nohr/Christiansen, TDS #8.


Tous ces jolis matchs auront lieu à partir de 11h00 et seront à suivre en direct en streaming sur la chaine Youtube de la FFBad ici, avec les commentaires assurés par Raphael Sachetat, notre rédacteur en chef et de Cédric Grosjean.



Photos (live) : Yohan Nonotte / Badmintonphoto




Ophelia Casier a du sortir le grand jeu pour venir à bout d'une jeune Anglaise.

740 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png