top of page
Groupe-7.png

ORLEANS MASTERS - Alex triomphe, Brice tire sa révérence

Dans une journée pleine d'émotions à Orléans, deux faits marquants : le magnifique succès d'Alex Lanier face à Anders Antonsen et le dernier match de Brice Leverdez.


Rideau, donc. Brice a tiré sa révérence. une majorité de gens debout, dans un stade rempli au tiers environ, mais l'émotion était palpable. D'autant que les proches de Brice était là, sa famille et ses amis, pour une dernière ronde. Aujourd'hui Luiz Enrique Penalver était plus fort, plus incisif, et surtout plus frais. Le tricolore, après un joli baroud d'honneur n'aura tenu qu'un set, le temps de montrer encore de quoi il est capable de faire avec une raquette, mais le second était de trop. Le physique ne suivait plus. Pour l'anecdote, le score final de 17-21 et 11-21 ne restera pas dans les annales. Beaucoup plus, le palmarès de Brice, qui aura marqué son temps. Bravo à lui donc, pour cette jolie carrière. Et bienvenue à la nouvelle génération, qui marche donc dans ses pas, avec les plafonds de verre qu'il a brisé pour tous ces jeunes talents. A commencer par le plus jeune, Alex Lanier, qui s'est offert cet après midi sa plus belle victoire sur le circuit sénior en allant battre Anders Antonsen. Un match inégal, où le tricolore a survolé deux manches et laissé filer la seconde. Des coups inspirés, une vraie présence au filet, ce je ne sais quoi d'impertinence et de créativité qui ont donné le tournois au grand Danois. Alex était en très grande forme aujourd'hui. Vif, comme à son habitude, mais aussi particulièrement percutant avec des attaques qui résonnaient dans tout le Palais des Sports. Résultat : un premier tour remporté 21-12, 5-21, 21-10 avec au passage un clair avertissement que ce jeune homme est désormais prêt à affronter les ténors. Comme Christo il y a un mois, où il avait été faire vaciller le géant Danois en terre d'Aire. Le Fosséen était par ailleurs lui aussi dans un bon jour. Malgré un premier poussif, il a ensuite retrouvé de sa superbe, avec ses plongeons, ses coups de patte magique et son aura. 17-21, 21-12, 21-12 face à un Felix Burestedt en grande forme après une bataille de très grande qualité.


Alex et Christo seront les deux seuls vainqueurs du jour coté tricolore. Tomi, double tenant du titre, perd contre un jeune Indonésien dont les qualités sont indéniables et le futur assurément brillant. Le tricolore n'a pas démérité, même si quelques attaques ont été un peu manquées lors de certains moments-clé. pour le reste, Tomi aura tout donné en tombant sur un os, retournant absolument tout, patient et vif à la fois. 16-21, 21-19, 21-16. Il est désormais temps de se poser pour notre champion de France, après une série de tournois éreintante.


Léonice Huet, Qi Xuefei et Rosy Pancasari, elles, sortent du tableau dès le premier tour. Avec les honneurs pour Rosy, en poussant la Danoise Kjaersfeldt dans ses retranchements. Pour Léonice, un peu de déception, devant son public de toujours, face à une jeune Indienne qu'elle aurait pu battre. Enfin, notre championne de France "Feifei" est tombée face à une joueuse revenue d'une longue période de blessure, l'Américaine Zhang Beiwen, dont tous les coups sont passés au millimètre avec une soif évidente de gagner. Deception aussi pour les frères Popov, battus en double en début de journée par les jeunes Danois Verstergaard/Lundgaard.



Notre page Instagram ICI (abonnez-vous pour avoir de jolies photos)


Photos (live) : Yohan Nonotte / Badmintonphoto









879 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page