Mads Petersen quitte le bad aussi

Mis à jour : mai 21


Quelques jours après son partenaire Mathias Boe, c'est au tour de Mads Conrad-Petersen d'annoncer qu'il met fin à sa carrière de joueur. Si ce dernier partenariat n'a pas donné autant de succès qu'escompté, c'est avec "l'autre" Mads (le géant Pieler-Kolding) que Conrad-Petersen aura marqué son temps. Conrad Petersen aura aussi laissé sa trace sur les courts par son esprit particulièrement "fair-play", sa gentillesse, sur et hors courts, et sa propension à récupérer des volants improbables, dans des positions tout aussi extravagantes.


« Toutes les bonnes choses ont une fin et c'est maintenant le moment idéal pour mettre fin à ma carrière » explique t-il aujourd'hui sur sa page Facebook. « Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont soutenu et applaudi et qui ont joué un rôle dans ma carrière. Il est impossible d'y arriver seul et les mots ne seraient pas suffisants pour exprimer ma gratitude pour votre soutien. J'espère bien pouvoir dire au revoir à mes nombreux amis en Octobre lors de la Thomas Cup, même si cela ne sera pas en tant que joueur. »


Le Danois laisse donc sa Fédération sans un "joker" potentiel pour le second double homme dans cette compétition notamment, puisque seuls Astrup/Skaarup figurent dans le top 20 mondial en double. Aujourd'hui, à quelques mois de ce championnats du monde par équipe masculine, le Danemark, seul pays européen à avoir remporté l'épreuve, devra donc compter sur sa jeune génération - Mathias Bay-Smidt et Lasse Molhede notamment.


Quant à Mads Conrad-Petersen, il va désormais changer de carrière pour se lancer dans l'immobilier, à Hillerod, où il habite désormais.


Son palmarès n'est pas aussi garni que ses illustres compatriotes, mais il a été champion d'Europe en 2016, finaliste aux Internationaux de France en 2015 et deux fois médaillé d'argent aux championnats d'Europe en 2017 et 2018, avec un classement rarement plus loin que la 15ème place mondiale pendant de nombreuses années.


Photo (archives) : Badmintonphoto

© 2020 Badzine