top of page
Groupe-7.png

LE TOUR DE LA PLANETE BAD - Lundi 20 mai

Play-offs, JO la suite, les tournois du moment. On fait le point sur la planète bad.



Top 12 - Fos en Or! L'hégémonie de Chambly, c'est fini. Enfin, pour l'instant, car nul doute que les joueurs de Patrice Lannoy n'auront qu'une idée en tête en 2025 - aller retrouver leur dû. Mais cette année, c'est Fos. C'est l'année du club, 50 ans exactement. Les joueurs de Toma Popov Senior sont allés chercher en terre d'Oise une magnifique victoire 5-3, au bout d'un suspense intenable. Sans Delphine Delrue - sur le banc car pas en forme optimale - et sans Léonice Huet. Mais avec un reste de troupe vaillant qui a bien quand même failli aller décrocher un neuvième titre. La compo - assez osée sans aligner les champions de France en titre de mixte ensemble - de Fos se sera avérée payante. Les frangins Popov ont fait le job, comme Elsa Jacob, Comme Mai Surrow et Juilie Finne-Ipsen, comme Neslihan Yigit Arin pour la finale, et tous les autres avant. Les voici donc champions de France, comme en 2008, alors que l'équipe avait battu l'Union St Bruno de Pi Hongyan... Il aura fallu attendre 16 ans pour une deuxième consécration. Le bronze sera pour l'ASPTT Strasbourg, qui bat St Maur dans la petite finale par 5-1. Ces derniers n'auront pas démérité en allant jusqu'au mixte en Or face à Chambly en demi-finale.


Finalement, non

Alors que Line Kjaersfeldt était repassée devant sa compatriote Mia Blichfeldt au classement mondial, la Fédération Danoise a finalement décidé, sur "un ensemble de critères sportifs" selon son directeur de la performance, d'envoyer Mia à Paris. Le bonheur des uns fait le désespoir des autres - et encore une belle nouvelle pour Tomi Popov - décidément, puisque la Scandinave n'est autre que sa petite copine. Ils partageront donc cette belle expérience parisienne ensemble.


Parabad- Milena repêchée, fin des espoirs pour les autres...

Il y aura finalement huit parabadistes tricolores aux Jeux Paralympiques de Paris, après que l'annonce officielle de la qualification dans les quotas des places tripartites de Milena Sureau a été faite ce week-end. Une belle surprise pour la joueuse des Pays de Loire, mais aussi une grande désillusion pour ceux qui espéraient encore figurer sur cette liste - Mathieu Thomas, Guillaume Gailly, Lenaig Morin, Coraline Bergeron entre autres.

La flamme à Toulouse

Quelle bel honneur fait au badminton, où nombre de badistes ont été mis à l'honneur lors du passage de la flamme en terre d'Occitanie. Marilou Maurel, Gilles Castillon ou encore Arthur Wakhewitsch pour ne nommer qu'eux, ont eu l'immense honneur et privilège de porter quelques minutes ce symbole des Jeux, qui se profilent de plus en plus. Un peu plus tard, David Toupé aura lui aussi cet honneur accompagné de ses proches.


Open de Thailande, puis Malaisie

Pas de tricolore à Bangkok pour ce super 500, mais enfin une victoire pour un Malaisien sur un tournoi Super 500 ou plus. Etonnamment, ce grand pays du badminton n'a jamais remporté de titre depuis le début de l'année dans une quelconque catégorie. Lee Zii Jia met donc fin à cette incohérence sportive en remportant la finale du simple face au Hong Kongais Ng Ka Long. Les Thailandais font une belle compétition aussi avec 2 titres. Les résultats ICI En revanche, cette semaine, les Masters de Malaisie verront quelques tricolores participer - Christo et Tomi Popov, en simple et en double. Le premier affrontera un joueur issu des qualifications (sans doute un Coréen) alors que Tomi jouera Li Shifeng (TDS3). Les tableaux ICI


L'autre minion aussi Après l'annonce de retraite de Marcus Fernaldi Gideon il y a quelques semaines, c 'est sa moitié historique Kevin Sukamuljo Sanjaya qui vient de faire de même. Le duo, surnommé les "minions" par leurs fans, a remporté un nombre incalculable de titres et raccroche donc les raquettes en même temps ou quasiment.


L'après 2024 se précise Alors que Yohan Penel avait déclaré il y a quelques semaines ne pas souhaiter se représenter aux elections de la FFBaD de décembre, ce week-end a donné lieu au coup d'envoi de la campagne, notamment du côté de Franck Laurent, actuel trésorier et patron des Orléans Masters, qui a annoncé sur ses réseaux sociaux être tête de liste pour les elections. Il sera accompagné dans ce dessein de Cécile Laforest, Thierry Stempfel, Catherine Le Saint, David Angelats, Patrica Corti et David Courbet en attendant d'autres noms. Badzine proposera un peu avant cette échéance un ou plusieurs débats en direct sur nos plateformes pour donner l'occasion à chacun d'exprimer ses propositions - que cela soit pour plusieurs listes potentielles ou simplement pour questionner la seule liste le cas échéant sur le programme envisagé.


Voilà pour les news - vous pouvez retourner à une activité normale


Photos : Stéphane Dream-Pix (Fos) et Badmintonphoto



566 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page