Groupe-7.png

FRANCE JEUNES 2021 - Alex Lanier, l'exception.




Si la triple couronne d'Anna Tatranova était méritée et dignement mise en lumière, les deux titres et la médaille d'argent d'Alex Lanier constituent la véritable performance de ces championnats de France; D'autant qu'il a joué la grande majorité des trois finales blessé.


Sa présence en trois finales des juniors présentait déjà un caractère d'exception. Jamais, dans l'histoire du badminton tricolore, un joueur aussi jeune n'avait dominé la catégorie des moins de 19 ans comme Alex Lanier. Il était donc attendu. Redouté. Et sans doute eut-il été vainqueur dans les trois tableaux s'il ne s'était pas blessé, en début de partie, contre Enogat Roy pour la première de ses trois finales. "J'ai glissé en début de match, et mon dos a craqué. Cela a étiré un muscle et cela m'a ensuite fait très mal. Smash impossible, me baisser impossible aussi... mon père m'a dit de chercher des solutions... il m'a fallu donc beaucoup réfléchir" explique t-il au lendemain des championnats qui se déroulaient à Mulhouse.


"Non blessé, je pense que j'avais le potentiel de remporter les 3 finales avec mes partenaires, mais quand la blessure est arrivée, j'ai compris que cela serait sans doute difficile. Cela dit, je suis fier car je n'ai pas abandonné" reprend le joueur de Dives.


Une fois la victoire finalement acquise en simple après un match forcément compliqué à gérer, Alex Lanier décide de continuer et de disputer tout de même le double mixte. "La c'était très compliqué, ma partenaire Anouk a été top, a très bien joué pour compenser mais ça n a pas suffit - on perd de très peu car à 15-15 ds le 3e et je n'ai pas bien joué sur la fin car c'était dur mentalement". Alex et Anouk s'inclinent 17-21 au troisième set face à Enogat Roy, justement, et Anna Tatranova. Le temps de récupérer un peu, et le revoici sur les courts une troisième fois. "En double homme, avec Lucas (Renoir) on avait plus de marge", précise t-il. Les deux copains l'emportent 25-23, 21-13 après une frayeur dans le premier set.


L'Histoire est donc en marche pour ce jeune homme dont l'avenir semble tout tracé pour venir sur les podiums européens, voire mondiaux avec, ce week-end, une performance de très haut niveau malgré une blessure. Nul doute qu'il sera au rendez-vous l'an prochain, pour aller chercher, avec encore un temps d'avance, les trois breloques en or dans la catégorie de ses aînés.


Photos : Lucas Noyon / Badmintonphoto





1,694 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png