top of page
Groupe-7.png

FRANCE ELITE 2022 - Du très lourd à Boulazac !

Dernière mise à jour : 28 janv. 2022



Les Championnats de France de badminton se tiendront dans quelques jours à Boulazac (3-6 février), en Dordogne, avec quasiment tous les meilleurs tricolores présents. Notamment en simple homme, où l'affiche est particulièrement alléchante.


Les tableaux ont été publiés il y a quelques heures, et nul doute que cette édition 2022 devrait tenir toutes ses promesses, seulement quelques semaines après l'édition 2021, qui avait été décalée de près de 9 mois à cause de la pandémie. Jamais dans l'histoire de la compétition, les tenants du titre n'auront profité de leur couronne aussi peu de temps. C'est sûr que sur un CV, "champion de France pendant 60 jours", n'est pas forcément des plus affriolants, et sans doute qu'Arnaud Merklé, Yaëlle Hoyaux et les autres vainqueurs à Besancon en fin d'année dernière auront à coeur de profiter un peu plus de leurs magnifiques performances...


Simple homme : les jeux sont ouverts !

Bien malin celui qui pourra donner avec assurance le nom du vainqueur, tant le tableau est dense. Qui pour succéder à Christo Popov en 2020 et Arnaud Merklé en 2021 ? Hasard du tirage, les deux hommes devraient logiquement se retrouver en quarts de finale. Ils n'auront pas eu la même préparation pour cette confrontation - l'Alsacien reviendra tout juste d'Inde - si son test post covid est négatif - il est actuellement encore retenu dans un hotel de Lucknow, alors que le Fosséen, lui, a pu recommencer à s'entrainer en famille, avec son papa, lui aussi revenu d'une mésaventure Covid-19 avec hospitalisation en Espagne. Le vainqueur de cette confrontation (s'ils battent tout d'abord leurs adversaires respectifs!), devrait rencontrer logiquement là encore Thomas Rouxel, qui a montré récemment une belle forme à l'International. Le joueur de Chambly bénéficie d'un tableau un peu plus dégagé au regard de l'ensemble des forces en présence.


Dans l'autre moitié de tableau, le quart de finale probable entre le nonuple champion de France Brice Leverdez et le champion d'Europe cadet Alex Lanier devrait reserver un beau combat de génération - l'un ayant quasiment le double de l'âge de l'autre. Avec le métier et l'expérience de Brice, qui revient sur cette compétition en simple après avoir fait l'impasse sur plusieurs éditions, et la fougue et la vitesse pour le jeune Alex Lanier, que l'on promet à un bel avenir sur la scène internationale. Enfin, en tête de série 1, celui qui a récemment le plus brillé sur le circuit international, Tomi Popov, se qualifiant pour les finales des World Tour Finals aux points suite à une saison 2021 de toute beauté. Il n'a encore jamais eu de titre en simple chez les seniors et aura à coeur d'aller prouver sa légitimité de TDS#1. En quart, sans doute, sur son chemin, l'autre homme en forme de la tournée indienne, Lucas Claerbout, déjà couronné lui en 2018, qui devra tout d'abord affronter Sacha Levêque au premier tour. A noter l'absence en simple de Lucas Corvée, qui sera en revanche présent pour le double.



Un très beau tableau à suivre, donc... Avec, objectivement, 7 vainqueurs potentiels.



En simple dame, là encore, le tableau est très ouvert, comme souvent. Cela fait 7 ans que cette catégorie couronne une vainqueur différente chaque année, depuis le doublé de Sashina Vignes-Waran en 2014-15.

La tenante du titre Yaëlle Hoyaux partira du bas du tableau avec pour première adversaire une joueuse issue des qualifications. Elle devrait logiquement retrouver Romane Cloteaux-Foucault en quarts, et Rosy Pancasari en demi finale sauf si... la jeune Anna Tatranova vient jouer les trouble-fêtes dans cette partie de tableau. De l'autre côté, Léonice Huet (TDS#1), Marie Batomene et Qi Xuefei sont les favorites pour accéder aux demi-finales, tout comme Ophelia Casier, qui devrait accéder aux quarts face à Léonice. Le match attendu entre Marie Batomene et Xuefei dépendra beaucoup de l'état du genou de la Bretonne, qui revient d'une longue convalescence, avec encore peu de matchs complets joués à fonds.


En double homme, une paire attire l'oeil : les Bretons Erwin Kehlhoffner et Thom Gicquel pourraient bien aller défier les pronostiques ou en tous cas la logique des têtes de série. Attention à Julien Maio - qu'il nous tarde de revoir sur les courts après sa longue blessure - et Eloi Adam, qui devraient les affronter en quarts.

Les grands favoris seront quand même les frères Popov, qui sont les premiers dans l'histoire à s'être qualifiés en double homme pour les finales des World Tours en décembre dernier à Bali. Et ce... sans s'entrainer ensemble. Dans l'autre moitié du tableau, les jeunes Delrue/Willeger seront favoris du bas de tableau, mais attention aux "vieilles branches" que sont les duos Leverdez/Corvée et Corvée/Kersaudy. A noter l'absence depuis de nombreuses participations du "professeur" Ronan Labar, tenant du titre avec Lucas Corvée.



En double dames, Anne Tran et Margot Lamber sont TDS#1 et tenteront daller chercher un troisième titre pour Anne, un second pour Margot, mais le premier ensemble. Les tenantes du titre Flavie Vallet et Emilie Vercelot sont à l'autre bout du tableau. Ces dernières se méfieront de la paire inédite Delphine Delrue et Sharone Bauer, qui remplace Léa Palermo, toujours convalescente.



En mixte enfin, on voit mal qui pourrait venir chatouiller les trublions Gicquel/Delrue... Quoique, avec ce que William Villeger et Anne Tran ont démontré dernièrement, la finale attendue devrait tenir toutes ses promesses. D'autres paires sont sur le qui-vive...




Vous pourrez suivre les résultats sur Badzine, bien sûr, et il est possible (à confirmer) qu'une plate-forme de l'Agence Badmintonphoto soit à disposition des joueurs (avec un accès pour eux et leurs familles uniquement) pour aller voir toutes les images de la compétition (si c'était le cas, l'accès sera gratuit, mais les téléchargements et utilisations sous conditions tarifaires)



Tableaux : source FFBaD Photo : Badmintonphoto

1 679 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page