top of page
Groupe-7.png

FRANCE 2023 - Tomi enfin champion, Merci "Vim"

Pour les deux dernières finales des championnats de France, les frères Popov ont assuré le show, avec pour une fois l'ainé et le numéro 1 français actuel qui s'impose après une finale exceptionnelle face à son frangin Christo. Quant au double dame, beaucoup d'émotions aussi après la victoire d'Anne Tran et Margot Lambert et le dernier match de Vimala Hériau.



Quel match ! Quelle ambiance. Le badminton à son paroxysme pour la dernière finale du jour et un simple homme qui restera dans l'histoire pour son lot de suspense, sa longueur - (1h20), et l'émotion. Encore une fois, les frangins Popov ont donné un récital de badminton. L'un en rouge, Christo, l'autre en Bleu nuit, Tomi, à eux deux, les "beaux gosses" du bad tricolore revêtaient les couleurs de la France avec beaucoup de majesté. A droite, Tomi, l'aîné, toujours empreint d'élégance et de cette force tranquille. A gauche, Christo, la fougue, la créativité et la vitesse de jeu de jambes. Et comme souvent, un respect mutuel incroyable - pas un cri de célébration contrairement à ce qu'ils peuvent montrer lorsqu'ils sont opposés à d'autres adversaires. Des points longs, parfois. beaucoup de finesse, des accélérations. Un premier set qui finit en beauté avec le point du match et Tomi Popov qui sauve plusieurs volants paraissant inaccessibles, mais avec son jeune frère qui finit par l'emporter in-extremis 21-19 après avoir pourtant mené 18-11. Le second set est à l'avantage du 25eme mondial, qui reprend des couleurs en attaque, laissant moins son frère mener les échanges comme précédemment. 21-14, tout est à refaire pour le double champion de France.

Le troisième set départagera donc les deux hommes. Un troisième set magique, avec tous les coups du badminton, et Tomi qui montre qu'il a aussi beaucoup de finesse au filet alors que Christo, lui, se met à attaquer. A 19-18 pour le plus jeune, les spectateurs retiennent leur souffle en imaginant qu'une fois encore, le titre pourrait échapper au plus capé des tricolores. Mais Tomi finit par trois points d'anthologie et un score final de 19-21, 21-14, 21-19. Bravo et merci messieurs pour cette finale superbe ! "Ca y est, j'ai enfin un titre en simple homme. Le but était de se faire plaisir sur le terrain, ce qui a été fait. Christo a vraiment bien joué et comme j'ai eu un parcours un peu plus facile pour arriver jusqu'en finale et j'avais encore du jus, mais ca a été un beau combat" expliquait Tomi avant d'annoncer l'envie du groupe France d'aller chercher une place en finale ) voire l'or si affinités - lors des Championnats d'Europe par équipe mixte dans 15 jours à Aire sur la Lys.


Anne et Margot, non sans efforts. Merci Vimala


juste avant eux, les grandes favorites du double dame, Anne Tran et Margot Lambert, ont fin par s'imposer. A la 32ème place mondiale, mais face à une paire qui ne joue pas ensemble à l'international, on imaginait que cette finale du double dame n'allait pas durer longtemps. C'était sans compter sur Vimala Hériau et Delphine Delrue, qui se sont battues bec et ongle pour aller chercher un troisième set, dans un match de toute beauté qui aura tenu en haleine les plus de 3000 spectateurs de la Glaz Arena - et démontré comme le double dame peut-être exaltant. Du rythme, de l'engagement de part et d'autre, des sourires après de longs échanges - ou lorsque certaines osent des coups hors norme comme cette défense derrière le dos de Margot Lambert - tout y était. Mais la logique a fini par s'imposer, avec Anne Tran et Margot Lambert qui s'imposent en trois manches et 85 minutes de jeu - le deuxième plus long du week-end sur le score de 21-18, 17-21, 21-15 et 76 minutes de jeu.


Le match se finissait sur beau moment d'émotion lorsque Vimala Hériau, qui jouait son dernier match à haut niveau et qui s'écroulait en larmes, fut tout d'abord relevée par sa partenaire Delphine Delrue, rejointes du même coté du filet par Anne et Margot pour une tendre accolade à 4 qui restera dans les annales. Vimala Hériau sort donc par la grande porte et une magnifique médaille d'argent, après une carrière malheureusement hachée par des problèmes de santé, mais avec une élégance et un état d'esprit qui aura marqué son époque en plus de ses deux titres de championne de France avec.... Margot Lambert justement. Cette dernière était d'ailleurs très émue après match.

"C'est vrai que de voir Vimala, comme cela, par terre en pleurs à la fin, j'ai eu du mal à retenir mes larmes". Sur l'analyse du match, Anne et Margot sont aussi en harmonie. "On savait qu'il faudrait aller puiser dans nos ressources pour ce match. On avait réussi a garder le peu d'énergie qu'on avait jusque là, malgré notre état" explique Anne. "On restait tout de même confiantes après la perte du deuxième set car on savait qu'on avait peut-être un peu plus de ressources physiques qu'elles, mais c'est vrai qu'on finit épuisées" raconte Margot. Anne Tran, elle, célèbre son 4eme titre en 10 ans, avec un premier succès en 2013 accompagné de Delphine Lansac, et un deuxième d'affilée avec sa partenaire actuelle.



Emotion aussi sans doute pour Michel Goutte, qui officiait en tant qu'arbitre pour la dernière fois sur ce match, et qui a été salué par ses juges de ligne en sortie par une "ola" symbolique méritée après des années de bons et loyaux services sur les chaises de France et de Navarre.


Youtube et Sport en France ce week-end


1 558 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page