top of page
Groupe-7.png

FRANCE 2023 - Des quarts presque classiques

Quelques surprises en huitièmes de finale avec notamment Malya Hoareau se hisse en quarts à la place d'Ophelia Casier et d'autres têtes de série tombées en simple hommes.



Malya Hoareau exulte après sa très belle victoire face à Ophélia Casier

Si la soirée semblait se jouer dans une atmosphere plus feutrée par rapport au début de journée ou des hordes de jeunes scandaient les noms de leurs joueurs favoris - près de 2000 jeunes invités ont fait vibrer la Glaz Arena, les joueurs ont déjà donné de beaux récitaux sur les quatre courts de la belle arène de la banlieue rennaise. A ce stade de la compétition, normalement, les favoris sont encore en lice. C'est presque encore le cas dans la plupart des tableaux, à l'exception notable du simple dame, avec une première défaite de la tête de série 3, Ophelia Casier, face à l'étoile montante du badminton tricolore, Malya Hoareau. Cette dernière a défendu bec et ongles ses chances face à l'une des favorites. Deux fins de sets très accrochés, notamment le deuxième, où la joueuse de Strasbourg menait assez largement avant que la Fosséenne ne grappille point après point. A 17/19, un volant litigieux est donné en faveur de Malya, qui en profite pour clôturer le match et s'inviter en quarts de finale.


Si certains Insepiens ont quand même rendu une copie potable malgré l'intoxication alimentaire, Léonice Huet, elle n'aura pu s'aligner pour aller chercher un deuxième titre. La joueuse de Chambly laisse sa place à Alicia Hyunh, qui avait du batailler dur au premier tour face à une autre jeune pousse, Floriane Nurit. Les autres qualifiées étaient attendues - Qi Xuefei a donné une leçon à Lole Courtois dans le premier set avant de se faire une frayeur dans le second - menée assez largement avant de l'emporter finalement 21-19. De son côté, Romane Cloteaux-Foucault, la locale de l'étape, s'est offert elle aussi un billet pour les quarts, comme Yaëlle Hoyaux, Rosy Pancasary, Anna Tatranova et Juliane Piron.


Joli premier set des frères Jordan et Samy Corvée mais pas suffisant pour battre les frères Popov

Belle bataille des frangins

L'un des clous du spectacle attendu en cette fin d'après midi de vendredi, avant l'entrée en lice des mixtes, était la rencontre entre les deux fratries, les Popov face aux Corvée - deux grandes histoires familiales du badminton. Et le premier set a tenu toutes ses promesses, avec des points magnifiques de part et d'autres, obligeant les 32 èmes mondiaux à s'employer pour clôturer une première manche importante 21-18. La suite fut plus anecdotique, les joueurs de Fos étant plus précis et prenant l'attaque plus vite dans l'échange, laissant leurs adversaires Samy et Jordan sur le carreau en seulement 30 minutes et un score final de 21-12. Eloi Adam et Fabien Delrue, eux, ont eu toutes les peines du monde à se débarrasser des jeunes Maël Cattoen et Lucas Renoir dans une belle bataille de génération, remportée finalement par les premiers, malgré encore une fois un état peu optimal, ayant eux aussi souffert de l'intoxication généralisée.

A noter la belle performance des vétérans Kersaudy/Kehlhoffner qui s'imposent sur Edgar Roux et Quentin Rouget en trois sets très serrés.


En simple homme, les choses ne se sont pas forcément passées comme l'indiquaient les têtes de série Christo et Tomi ont respectivement eu peu de mal pour se qualifier tous les deux en 28 minutes exactement, pour certains autres, cela n'est pas allé aussi bien. Le cri final de Thomas Fourcade après sa victoire sur Gregoire Deschamp (TDS3) a bien résonné dans l'enceinte rennaise après un superbe match remporté 23-21, 21-15. L'Aixois Yohan Barbieri a lui aussi déjoué les statistiques et le classement en s'imposant face à la tête de série 5/8, Marin Ouazzen. Même déception pour Enogat Roy (TDS 5/8), qui s'incline en trois manches très serrées face à Simon Baron-Vezilier (photo) en plus d'une heure de jeu.

Simon Baron-Vezilier en plein effort lors de sa victoire 25-23 18-21 21-19 face à Enogat Roy.

Photos : Lucas Noyon et Yohan Nonotte sur www.badmintonphoto.fr


Comment suivre la compétition ?

Youtube et Sport en France ce week-end









1 657 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page