Groupe-7.png

DENMARK OPEN - La chance sourit un peu aux Bleus




Sans la blessure d'Anthony Ginting, il est fort à parier que les tricolores auraient fait choux blanc à Odense aujourd'hui. Mais il faut parfois un peu d'aide du destin - Thomas Rouxel a bénéficié du forfait de l'Indonésien et s'invite en huitièmes de finale de ce super 1000.


A 4/1, donc, Ginting doit abandonner, ayant sans doute trop donné la semaine dernière pour aller aider ses compatriotes à remporter la Thomas Cup. Bonne nouvelle donc pour le Français, qui s'invite au deuxième tour - avec les points et le prize money qui vont avec - où il rencontrera un autre Indonésien, Tommy Sugiarto, longtemps disparu des radars mais dont la qualité de jeu fera de lui le favori pour aller chercher un quart de final, probablement face à Antonsen le Danois, tenant du titre.


D'autres tricolores étaient en lice ce mercredi. Brice Leverdez a fait douter le jeune Chinois Lu Guangzu, en remportant avec maestria le premier set 23-21, mais les efforts consentis sur ce premier set seront trop difficiles à compenser dans les deux et troisièmes sets, perdus 10-21 et 6-21. Le joueur d'Aire sur la Lys aura tout de même bataillé près de 54 minutes, preuve qu'il en a encore dans les jambes - comme il l'a d'ailleurs prouvé il y a peu en courant un 20 km sans vraiment s'entrainer sur ce type de distance. Deception aussi du côté du duo Labar/Corvée (en photo), qui avaient un coup à jouer face aux Ecossais Dunn/Hall, mieux classé qu'eux, mais prenables. Les Britanniques ont su serrer le jeu comme et quand il fallait et l'emportent 21-14, 21-14.


Il ne reste donc plus que Thomas Rouxel et la paire Gicquel/Delrue encore en course. Demain, les tricolores affronteront en mixte les meilleurs en ce moment sur la planète bad, les Chinois Wang Yiliu/Huang Dongping, médaillés d'Or des Jeux de Tokyo.


Dans le reste du tableau, élimination de Ratchanok Intanon, encore blessée, avec par ailleurs 5 matchs qui ne sont pas allés jusqu'au bout a cause de blessures également. La perf du jour est à mettre à l'actif des Allemands Seidel/Lamsfuss (photo), qui sortent en deux manches les #2 mondiaux Ahsan/Setiawan, pourtant laissés au report la plupart du temps la semaine dernière.


Photo : Yves Lacroix / Mikael Ropars pour Badmintonphoto


Les résultats ICI


1,399 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png