DECONFINEMENT - La suite

Au 9 juin 2020, les règles s'assouplissent un peu plus encore pour la pratique du bad dans les gymnases... Après la possibilité de jouer en plein air - et en plus l'arrivée du volant adéquat chez certains revendeurs, il est maintenant possible de rejouer à l'intérieur. Avec, toujours, des mesures assez drastiques, mais à plus nombreux.



En tous cas, un peu plus nombreux que ce qu'il était prévu initialement, grâce à une demande express de la FFBad à laquelle le Ministère des Sports a répondu favorablement.


Un casse-tête pour le graphiste fédéral qui doit sans arrêt revoir sa copie pour les guides interactifs, mais une bonne nouvelle pour les clubs de badminton, même si tout n'est pas encore clair ou totalement compréhensible, notamment, sur cette nouvelle règle qui autorise plus de 2 personnes par terrain, sans toutefois autoriser les doubles...


La vraie nouveauté, donc, c'est l'augmentation du nombre de joueurs dans le gymnase; De 10 personnes - y compris les encadrants, on est passé au double avec 10 personnes autorisées tous les 3 terrains.


La ligue PACA vient de publier un schéma (voir ci dessus) qui pourra donner une meilleure vision de ce qu'il est possible - ou pas - de faire. Comme souvent, c'est avant tout la responsabilisation des badistes qui prime, comme le rappellent les officiels, avec la nécessité absolue de garder ses distances, en respectant les gestes barrières, en ne prenant à la main que son propre volant, etc. Le tout, sans masque puisque ce dernier est très fortement déconseillé lors d'une activité sportive.


On voit donc fleurir ça et là sur des réseaux sociaux des images de joueurs enfin de retour dans leurs gymnases avec une pratique "presque" habituelle - mais ce n'est pas le cas de tout le monde - certaines municipalités n'ont pas encore rouverts leurs installations sportives pour en assurer la désinfection et l'organisation avant la reprise.


Mais, petit à petit, on progresse... Pas de compétitions autorisées à ce stade et sans doute pas avant septembre.


Plus d'infos ICI









© 2020 Badzine