Groupe-7.png

Championnats d'Europe Juniors - indiv : la France nation la plus titrée !

Ce samedi 27 août à Belgrade (Serbie), la Marseillaise aura retenti deux fois lors de cette ultime journée des Championnats d'Europe individuels Juniors. Alex Lanier, d'abord, perpétue la tradition en remportant le simple hommes, avant que Lucas Renoir et Téa Margueritte ne survolent la finale du double mixte. Décryptage de parcours qui sont désormais légion.



Il se savait attendu, Alex Lanier a répondu présent. 17 ans, déjà 135ème mondial chez les Seniors et 3ème en Junior, aucun autre nom ne venait à l'esprit pour pronostiquer qui s'adjugerait le titre européen. Déjà auréolé l'an dernier dans la catégorie d'âge inférieur, Alex Lanier remet le couvert cette année. Jamais véritablement inquiété, il n'aura laissé que des miettes à ses adversaires, à l'image de cette finale maîtrisée de bout en bout 21-18 21-12 contre Jakob Houe (Danemark) - match le plus serré qu'il ait connu sur son parcours. Un titre qui reste dans le clan français pour la 4ème édition consécutive, après Toma Junior Popov, Arnaud Merklé et Christo Popov, soit depuis 2017.


Moins favoris (tds n°4), moins écrasants, Lucas Renoir et Téa Margueritte n'en récoltent pas moins la deuxième médaille d'or de la compétition. Titillés par une paire anglaise en huitième (23-21 21-18) puis danoise en demi (21-10 27-25), la finale aura tout compte fait été une promenade de santé. Face aux Allemands Schlevoigt/Meyer et après un premier set supersonique 21-6, les Français contiennent aisément le regain ultra-rhénan 21-16 dans la deuxième manche. C'est la deuxième fois dans l'histoire de la compétition que le mixte revient à la France, après Fabien Delrue et Juliette Moinard en 2018.



Autre tableau à sourire aux Français depuis quelques années (après le précurseur Sylvain Grosjean en 2009) : le double hommes. Cette année, la meilleure performance revient à Natan Begga et Baptiste Labarthe. Ils repartent de Belgrade avec une belle médaille de bronze autour du cou, après avoir éliminé pour cela les Allemands tds n°3 du tournoi. En demi, la marche est trop haute face aux futurs champions d'Europe Houe/Kjaer (Danemark) – déjà tombeurs de Lucas Renoir et Maël Cattoen en finale du « par équipe ». La deuxième paire française s'incline pour sa part dès les huitièmes, opposés précocement aux n°2 danois Johansen/Søby. Un Johansen décidément bourreau de Maël Cattoen puisqu'il lui barre également la route aux portes du podium en double mixte - avec Camille Pognante - 21-19 au 3ème set.


Chez les dames, pour qui le compteur d'or reste encore à ouvrir, il n'y aura pas mieux que des quarts de finale. Emilie Drouin en simple doit s'incliner face à l'Anglaise Curtin, tandis que les deux doubles dames terminent leur chemin au même stade. Emilie et Téa, malgré une perf' en quart de finale - face aux tds n°1 Buhrova/Sobko, ne parviennent pas à rééditer l'exploit contre les Danoises au tour suivant. Même sentence pour Malya Hoareau et Camille Pognante, encore cadettes, qui s'inclinent au terme d'un match frustrant contre les Suissesses Amiguet/Appenzeller. Un volant de set échappé au 1er les place en position délicate avec la perte de la manche qui s'en suit. Si le 2è est facilement négocié, le retard accusé à 20-16 dans le set décisif sera réduit mais pas comblé : score final 20-22 21-12 19-21 au terme de plus d'une heure de jeu. Une belle expérience de prise malgré tout, pour celles que l'on retrouvera vraisemblablement sur la prochaine édition de ces championnats.


2 d'or et une de bronze, c'est donc le joli bilan des médailles de ces Championnats d'Europe Junior, auxquelles s'ajoute l'argent de l'épreuve collective !

Les résultats complets sont à retrouver par ici

Les matchs en vidéo par là

Crédits photos : Badminton Photo et Pôle France relève de Strasbourg

303 vues0 commentaire
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png