ALL ENGLAND - Sans faute japonais, Axelsen se place


Le combat entre Danois a cette fois-ci tourné à l'avantage de Viktor Axelsen

Grosse journée de badminton à Birmingham, avec les demi-finales du All England, jouées alors que la tempête médiatique autour de "l'affaire Indonésienne" continue de frapper les réseaux sociaux - ce sont des centaines de milliers de messages d'insultes qui continuent de pleuvoir sur les plateformes de la Fédération Internationale, mais également des joueurs, après que l'équipe indonésienne a été interdite de compétition et obligée de s'isoler par la NHS (National Health Service, c'est à dire le Ministère de la santé Britannique, pour avoir été cas contact avec un individu positif à la COVID-19 lors de leur vol d'arrivée en Angleterre. Les politiques s'en sont mêlés au plus haut sommet de l'Etat, ce qui a eu pour conséquence un regain de pression de la part des fans, sous le hashtag #UNFAIR


Côté sportif, ce sont les Japonais qui ont réussi la grosse opération de la journée, avec pas moins de huit demi finalistes, sept d'entre eux se sont qualifiés pour les finales. Du jamais vu, avec, dimanche, la certitude de repartir de ce All England édition 2021 avec au moins trois médailles d'or, puisque tous les doubles seront en effet des confrontations entre compatriotes...

Joueur fantastique, Yuta Watanabe pourrait devenir le premier Japonais couronné deux fois la même journée

Yuta Watanabe pourrait d'ailleurs rentrer dans l'Histoire de son pays en devenant le premier joueur à faire le doublé (double homme et mixte) la même année.


Nozomi Okuhara pourrait bien rajouter une quatrième breloque dorée, si d'aventure elle battait la nouvelle égérie Thaïlandaise, Pornpawee Chochuwong en finale. La Japonaise a bien failli laisser sa place à l'autre Thailandaise, Ratchanok Intanon, mais a fini par l'emporter 21/19 au troisième set alors que Pornpawee, elle, ne s'embarassait pas d'autant de fioritures et sortait sans vergogne la géante Sindhu en deux manches.

Nouvelle star en Thailande : Pornpawee Chochuwong

Une chose est sûre : le simple homme restera hors de l'archipel Nippon, puisque la finale opposera Viktor Axelsen à Lee Zii Jia, le Malaisien auteur d'un match solide face à la surprise de cette édition, le Néerlandais Mark Caljouw. Axelsen, lui, dans une revanche de la finale du World Tour 2020 à Bangkok il y a quelques semaines, affrontait son jeune compatriote Anders Antonsen. Cette fois-ci, Axelsen l'emporte, en trois manches serrées, 16/21, 21/7, 21:17. Il jouera sa troisième finale du ALL England d'affilée, et défendra le titre qu'il avait acquis l'an dernier. En cas de victoire, il rejoindra les trois légendes Danoises à avoir remporté plus d'un titre deux années consécutives : Erland Kops, Morten Frost - qui sera aux commentaires - et Poul Erik Hoyer, qui l'avait emporté en 1995 et 1996, juste avant de devenir champion Olympique...








Photos (live) : Mikael Ropars et Yohan Nonotte / Badmintonphoto

988 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Badzine