ALL ENGLAND - Ce qui attend les Bleus


Cette année, la mythique salle du Yonex All England sera vide de spectateurs...

Mercredi prochain, le Yonex All England prendra ses quartiers dans l'habituelle Utilita Arena de Birmingham, sur les canaux de la jolie petite ville britannique. Un an tout juste après le dernier tournoi qui avait été joué alors que le confinement avait déjà été annoncé dans plusieurs pays d'Europe. Cette année, la crise sanitaire frappe toujours la planète, et nombre de joueurs asiatiques notamment ne feront pas le déplacement. D'autant que le tournoi ne distribue aucun point olympique. Mais il y aura tout de même du beau monde, notamment les deux délégations japonaise et indonésienne, avec Kento Momota, qui n'a pas rejoué à l'international depuis.... 13 mois ! Et dont on attend avec impatience la confrontation avec Viktor Axelsen, qu'il a quasiment toujours battu, mais qui a pris depuis quelques mois une nouvelle dimension... Carolina Marin, elle aussi, a dû déclarer forfait après la blessure qu'elle a contracté en Suisse.

On attend le retour de Momota après 13 mois d'absence

Côté tricolores, l'absence des Chinois notamment profite à ceux dont le classement ne permet habituellement pas de jouer un Super 1000. En simple homme, trois joueurs ont fort à faire : Brice Leverdez affrontera le Danois Anders Antonsen TDS3, Thomas Rouxel sera lui opposé à l'Indonésien Anthony Ginting alors que Toma Popov jouera l'Indien Sai Praneeth, 15ème mondial. Dur dur. Pas beaucoup plus de chance au tirage non plus pour Qi Xuefei, opposée au premier tour à la Japonaise Yamaguchi alors que Marie Batomene jouera la redoutable Turque Yigit.


En doubles, quelques tirages cléments, mais pour le reste.... Anne Tran et Emilie Lefel ont été épargnées au premier tour avec une paire d'Ecossaises avant, en cas de victoire, d'affronter sans doute les TDS2 Matsumoto et Nagahara. Vimala Hériau et Margot Lambert, elles, rentreront tout de suite dans le dur, opposées aux soeurs Stoeva.

Bon tirage pour les frères Tomi et Christo Popov

Plutôt bonne pioche pour les frangins Popov, qui joueront une autre fratrie, les Américains Chew, avant d'affronter, en cas de victoire, les Indonésiens Gideon/Sukamuljo, grands favoris du tournoi,. Eloi Adam et Julien Maio, seront eux confrontés à une paire en forme : les grands Indiens Shetty/Rankireddy.


Thom et Delphine attendus en quarts


Pas moins de 4 paires de mixte tricolores dans ce tableau. Avec le retour du duo Maio/Palermo, qu'il nous tardait de revoir sur les courts après leur magnifique performance au Danemark en octobre dernier. Julien et Léa affrontent pour leur premier match les époux Adcock, contre qui, justement, ils avaient perdu en demi finale à Odense, en manquant deux volants de set. Eloi Adam et Margot Lambert joueront des Thaïlandais alors que Ronan Labar et Anne Tran auront la lourde tâche d'affronter les TDS2 Watanabe/Higashino.


Mais bien sûr, les yeux seront rivés aussi sur notre jeune paire de choc, Thom Gicquel et Delphine Delrue, qui étrenneront à Birmingham leur nouveau classement dans le top 10 mondial. Une première historique pour un duo tricolore. Ils joueront les Anglais Hemings/Williams au premier tour, et sans doute les Malaisiens Chen/Pek au second - ils ont déjà battus ces derniers en Suisse il y a peu. En quart de finale, les Bleus pourraient retrouver Chan Peng Soon et Goh Liu Ying, TDS3 du tournoi. Une belle chance de briller une nouvelle fois devant les caméras, et de démontrer qu'ils sont aujourd'hui de vrais prétendants à une médaille Olympique. D'ailleurs, traditionnellement, le All England est souvent un avant-goût de ce qui se passe 4 mois plus tard aux Jeux...

Vimala Hériau et Margot Lambert auront fort à faire au premier tour face aux soeurs Stoeva

Photos (archives) : Badmintonphoto


Les matchs des Bleus ICI







233 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Badzine