OPEN DE SAARLORLUX - Un dernier pour 2020

L'Open de Saarlorlux, anciennement connu sous le surnom de "Bitburger", sera sans doute le dernier tournoi de l'année pour bien des athlètes. A l'instar du Denmark Open la semaine dernière, le tournoi Allemand a fait fi des annulations en masse pour proposer aux athlètes - européens pour la grande majorité - de venir chercher les derniers points de l'année. Doté du statut de Super 100 (même chose que les Masters d'Orléans), il début ce mardi, avec une pléiade de joueurs tricolores engagés.





Avec, comme au Danemark, un match franco-français dès le premier tour - cette fois-ci, c'est la joueuse de Rostronen, Qi Xuefei (photo), qui sera opposée à Yaëlle Hoyaux. Les deux joueuses ne se sont jamais rencontrées en compétition internationale, mais se connaissent bien, même si elles ne s'entrainent plus ensemble au quotidien, depuis le départ de la dernière à Fos pour rejoindre la structure des frères Popov.


Léonice Huet, pour sa part, aura la lourde tâche d'affronter l'ultra favorite du tournoi, Carolina Marin, alors que Marie Batomene sera opposée à la TDS #2 du tournoi, la Danoise Mia Blichfeldt.


En simple homme, Brice Leverdez est protégé du premier tour grâce à son statut de TDS#4, avec un deuxième tour qui devrait être à sa portée avant sans doute d'affronter le jeune Danois Mads Christophersen, pour, en quarts, vraisemblablement retrouver une vieille connaissance en la personne de Pablo Abian.


Autre match appétissant, si Arnaud Merklé négocie bien son premier tour face au Canadien Sankeerth, il devrait retrouver un autre joueur de sa génération, tout aussi doué : l'Irlandais Nhat Nguyen. Lucas Corvée, lui, retrouvera les courts après une longue disette de tournois, ayant décidé de ne pas s'inscrire au Danemark - une décision qui lui aurait pourtant offert une belle occasion de prendre des points importants. L'Isséen à un tableau compliqué avec Kai Schaefer au premier tour et Toby Penty ensuite. Lucas Claerbout, Thomas Rouxel et Toma Junior Popov seront également présents Outre-Rhin, tout comme une multitude de duos tricolores.


A noter le retour de Thom Gicquel et Delphine Delrue (photo) dans le tableau alors que Thom sort d'une blessure - les deux jeunes tricolores sont têtes de série 1 du tableau de mixte, alors que les "héros" d'Odense, Julie Maio et Léa Palermo, ne seront pas du voyage à cause de leur classement encore trop lointain, malgré leur demi-finale au Danemark.


Les matchs des Bleus, ICI



© 2020 Badzine