Groupe-7.png

YIFB 2021 - Japonais et Coréens en forme

Les finales des Yonex IFB 2021 se profilent et le Japon et la Corée ont frappé fort aujourd'hui, qualifiant chacun 3 joueurs ou duos pour les finales. Coté européen, seuls Mathias Christiansen et Alexandra Boje sont qualifiés en mixte.


Les vétérans Ko Sung Hyun et Shin Baek Cheol sont de retour !

C'est le double homme qui a fait chavirer Coubertin aujourd'hui, avec deux rencontres superbes qui ont vu finalement les numéros 1 mondiaux, les fantasques Gideon/Sukamuljo, auteurs de véritables coups de boutoirs sur leurs compatriotes Alfian/Ardianto. Un match à suspense finalement remporté par les "Minions" 26-24 au dernier set, après avoir sauvé plusieurs points de match. Quelques heures plus tard, les vétérans Ko Sung Hyun et Shin Baek Cheol sont venus à bout des Malaisiens Chia/Soh, là encore au money time, 24-22 au troisième et dernier set. La finale de demain devrait tenir toutes ses promesses, avec, pour les Coréens, une première finale à ce niveau depuis de très longs mois.


Momota out,


Le public de connaisseurs attendait la méga star de cette demi finale, Kento Momota, favori face à son compatriote Kanta Tsuneyama, contre qui il n'avait jamais perdu depuis 2017, mais après un premier set incroyable, remporté par le numéro 1 mondial, la fatigue se fait sentir et le deuxième part dans l'escarcelle de son copain d'entrainement. Les douleurs au dos de Momota sont évidente, la fatigue aussi, et c'est le physiothérapeute qui conseillera au Japonais d'abandonner pour ne pas risquer d'aggraver une blessure naissante. Tsuneyama affontera en finale une vieille connaissance de Coubertin : Chou Tien Chen, qui a encore assuré le show et battu son adversaire du jour - le Coréen Héo - en deux manches.

Un beau souvenir pour Maria Popov à qui Momota fait un "high 5"

En simple dame, une demi finale de très grande qualité et d'intensité entre Akane Yamaguchi et An Se Young, et c'est finalement la première qui s'impose 21-10 - 13-21, 21-18 après une heure de jeu. La tête de série numéro 1 Japonaise rencontrera sa compatriote Sayaka Takahashi, surprenante vainqueur de Sindhu.


Le vieux continent aura tout de même un espoir de médaille d'Or ce dimanche, avec Mathias Christiansen et Alexandra Boje. Le couple, sur le court comme à la ville, s'est débarrassé des Hong-kongais Tan/Tse avec brio 21-11, 21-15. Ils seront opposés en finale aux incroyables Japonais Yuta Watabane / Arisa Higashino, qui les avaient battus aux Jeux de Tokyo en trois sets. L'heure de la revanche a donc sonné pour les Danois...

Le pouce levé de Christiansen pour les spectateurs

Enfin, la Corée est assurée de remporter le titre en double dame avec une lutte fratricide en finale entre les deux paires les mieux classées du tableau, Kim/Kong et Lee/Shin.


Photos (live) : Mikael Ropars et Yohan Nonotte / Badmintonphoto




231 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png