top of page
Groupe-7.png

Tour de la planète bad – y a du lourd !


Quelle semaine de reprise dans le monde du bad ! Entre les médailles des Bleuets chez les Juniors, la fin des mondiaux, les annonces du calendrier 2023 par la BWF et la polémique chinoise… On vous dit tout parce qu’on est lundi !


MONDIAUX 2022 - Axelsen encore au-dessus.

On revient rapidos sur les résultats des championnats du monde, avec l’ami Axelsen qui a encore tout torpillé sur son passage. Il est décidément intouchable, avec un 34ème match sans défaite cette année. Il a tout gagné depuis des mois, les Super 1000, les Jeux, et maintenant, les championnats du monde, pour la deuxième fois. Aussi, les Malaisiens Chia/Soh deviennent les premiers champions du monde pour leur pays, toute catégorie confondue. Dingue ! On vous raconte tout ici, pour ceux qui n’avaient pas suivi.


Du rififi en Chine


Le jour des finales des mondiaux – tiens tiens, comme par hasard – la chaine de télé danoise TV2 a fait paraitre un documentaire où l’ex championne danoise Camilla Martin interviewe son ancienne rivale Ye Zhaoying, qui vit en exil en Espagne et persona non grata dans sa Chine natale. La Chinoise explique comment on lui a expressément demandé de perdre en demi-finale des Jeux Olympiques de 2000 sans fatiguer sa compatriote Gong Zhichao pour que cette dernière – la plus à-même de battre Camilla – ne soit, en plus, pas fatiguée de sa demi-finale. Alors que de l’autre côté, Dai Yun, une autre chinoise, avait pour mission d’épuiser la danoise dans sa demi à elle. Bref, un complot, quoi ! Les rumeurs courent régulièrement sur la politique chinoise du « pays avant tout » mais c’est la première fois qu’un témoignage aussi accablant, à la télévision publique, vient étayer ces rumeurs. Cette histoire a bien évidemment créé quelques remous avec le CIO et la BWF à qui l’AFP a dans la foulée demandé de commenter. On risque d’en entendre encore parler. Voici le lien vers la news AFP ici dans le Parisien qui relate l’affaire.



Antonsen sur la voie de l’indépendance ?

Cette fois-ci, ça chauffe au Danemark. Encore une fois, c’est la télé danoise qui annonce qu’après la polémique Axelsen, parti juste après les Jeux s’entrainer en solo à Dubai, son compatriote Antonsen aurait des velléités lui aussi de quitter le centre national. Cela fait beaucoup pour la Fédération Danoise, qui n'avait pas d’autres joueurs qu’Axelsen sur les podiums à Tokyo. Mais c’est vraisemblablement une tendance qui se confirme un peu partout – les meilleurs joueurs décident progressivement de s’entourer, comme leurs homologues au tennis, d’une équipe de professionnels dédiés au lieu de privilégier le confort matériel mais moins personnalisé des structures d’état. Axelsen a en tous cas prouvé que cela pouvait être diablement efficace, et il se pourrait donc qu’Antonsen ne soit pas le seul à suivre sa voie…


Open du Japon – direction Osaka


Les tricolores – et les autres – ont quitté Tokyo pour Osaka, avec, à en croire leurs posts sur les réseaux sociaux, là encore de jolies vues en hauteur de leur hôtel. Mais c’est pas le tout, va falloir aller remporter des matchs pour ce Super 750. La compétition débute dès demain, avec l’entrée en lice de Brice Leverdez qui voudra vite oublier sa défaite expéditive de la semaine passée contre Lee Zii Jia, avec un match un peu plus à sa portée : le Coréen Heo, 32ème mondial, qu’il a déjà battu une fois sur les 3 rencontres déjà disputées. Anne Tran et Margot Lambert, elles, affrontent les Suédoises Magnusson/Nistad. Un bon premier tour. Pour les autres, entrée en lice mercredi. Les tableaux ICI


Les Popov font un « take over » du compte instagram Olympics.com


Si ça ce n’est pas une reconnaissance du monde du bad ! Les frangins Christo et Tomi Popov ont passé la journée à raconter leurs championnats du monde en direct sur le compte instagram Olympics.com après s’être vu proposés de faire un « take over » du compte officiel du CIO. Et, du coup, de toucher près de 5 millions d’abonnés. Comme diraient nos amis Suisses, une bonne pub ou bien ?


Trois Français en Or aux Europe


On en a déjà parlé, mais c’est quand même un bel exploit, alors une petite redite ne fait pas de mal. Les Bleuets ont encore assuré chez les juniors, à Belgrade, avec, ce week-end, deux magnifiques médailles d’Or. La première, pour Alex Lanier, pour l’instant intouchable en Europe depuis son titre l’an dernier – il a même été pendant quelques semaines numéro 1 mondial au classement BWF chez les moins de 19 ans ! L’autre breloque en or, c’est pour Téa Margueritte et Lucas Renoir, qui ont battu sèchement les TDS1 Allemands en finale. Natan Begga et Batiste Labarthe finissent en bronze. Là aussi, on vous met le lien pour relire ce bel exploit relaté par notre ami Vladimir.



Futures Series de Nouvelle aquitaine


Nouveau tournoi international au calendrier la compétition au statut de « Future Séries » (le premier échelon international) se déroulait la semaine dernière à Pessac, en région Bordelaise. Beaucoup de joueurs venus des 4 coins de la planète, avec des vainqueurs de 5 pays différents. Pas d’Or pour la France, mais une belle finale pour Valentin Singer, perdue contre un jeune Singapourien. Trois demi-finales aussi pour les Bleus (résultats ICI)

https://bwf.tournamentsoftware.com/tournament/348E2AF7-1D11-4C4A-966A-596873FA04F3


Nouveau calendrier BWF – du lourd dès janvier


Enfin ! La BWF a dévoilé ce lundi le calendrier pour l’an prochain, puisque cette année 2023 marque le début d’une nouvelle ère pour le « World Tour », dont le cycle change tous les 4 ans (il avait été exceptionnellement reconduit en 2022 cause Covid). Parmi les nouveautés, la Malaisie qui passe en statut Super 1000 – le bad a désormais 4 méga-tournois, comme le tennis et ses grands chelems, et 4 nouveaux tournois Super 500. Coté hexagone, des dates sont déjà à noter sur vos calendriers. Pour le Super 300 (upgrade du statut de Super 100 jusque là) d’Orléans, rendez-vous avec la super équipe de Franck Laurent du 4 au 9 avril. Pas de poisson cette année, donc. Les IFB, eux, seront toujours Super 750 (juste en dessous des 4 monstres), du 24 au 29 Octobre – reste à savoir dans quelle salle. Ah aussi, important, Aire sur la Lys accueille les championnats d’Europe mixte, du 14 au 18 février. Et puis, et puis, aussi, le 1er mai débute la course aux points pour les Jeux de Paris… Ca se rapproche tout ça…



Voilà, c’est tout pour aujourd’hui – c’est déjà pas mal. Vous pouvez retourner à une activité normale (et nous aussi !) 😊



Photos : Badmintonphoto

811 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page