top of page
Groupe-7.png

Top 12/N1 : les frères Popov relégués en Nationale 1 ? Fos alerte !

Dernière mise à jour : 11 mai 2022

Suite (et fin !?) de l’affaire concernant l’infraction de Fos-sur-Mer en Top 12, la décision drastique destinant les Fosséens à la relégation a été révisée en appel. Résultat : une seule rencontre pénalisée et une deuxième place retrouvée aux dépends de Strasbourg, synonyme de Play-offs !


Christo et Toma Junior Popov du club de Fos-sur-mer. Crédits photo : Badmintonphoto


Petit rappel des faits : après la 8ème journée, une réclamation est déposée par le club de Strasbourg – lui-même lourdement sanctionné en J2 et concurrent direct aux Play-offs - visant la participation de Yaëlle Hoyaux à 3 championnats européens dans la même saison 2021-2022. Dans la foulée, les sept journées auxquelles la vice-championne de France en titre a participé sont mutées en défaites sur tapis vert (8-0) pour Fos-sur-Mer. Adieu veau, vache, cochon : de leader de sa poule, le club se voit rétrogradé à la place de lanterne rouge, et de prétendant au titre de Champion de France il ne prétend plus qu’à une saison dans la division inférieure. Un tollé pour le club de Toma Junior Popov, médaillé de bronze des derniers Championnats d’Europe !


C’était sans compter sur la décision rendue en appel cette semaine. Après vérification par la commission ad hoc de la FFBaD, la sanction est finalement revue à la baisse et réduite à une seule défaite sur tapis vert lors de la journée sur laquelle a porté la réclamation. En effet, elle a estimé que les journées antérieures étaient couvertes par un délai de prescription. Avec la réattribution de 5 de leurs victoires, les Fosséens bousculent tout le monde au classement et se hissent à la 2ème place de leur poule. Ils devancent Strasbourg d’un maigre point, privant les Alsaciens d’une énième participation aux phases finales et s’assurant, eux, une occasion de décrocher un deuxième sacre après celui obtenu en 2008.


Alors quid de ces Play-offs, me direz-vous ? Participants donc, mais aussi dates et lieu : tout a changé ! Initialement prévus à Fos les 6 et 7 mai, tout cela ne coïncidait pas avec le rendu de la décision en appel et le transit nécessaire aux sélectionnés des Thomas et Uber Cup – Championnats du monde par équipes masculines et féminines - pour se rendre à Bangkok et démarrer la compétition aujourd’hui 8 mai. Le rendez-vous est finalement donné à Mulhouse les 23 et 24 mai. Le club hôte sera opposé à Chambly, tandis que les deux clubs de la région PACA, Aix et Fos, se disputeront la deuxième demi-finale. On connaîtra d’ici là les petits nouveaux de la saison 2022 en Top 12 puisque Rostrenen, Bordeaux, le Racing Club de France (75) et Ecouen-Ezanville s’affronteront le 21 mai pour quitter la N1.



Les nouveaux visages de la Nationale 1


L'équipe du Vga -Stella Saint-Maur évoluera la saison prochaine en Nationale 1. Crédits photo : Vga Stella Saint-Maur


Outre Strasbourg, cette décision au bénéfice de Fos-sur-Mer fait un deuxième déçu : le club francilien de Boulogne-Billancourt. Après une saison vierge de succès, le déclassement annoncé des Sudistes apparaissait comme une aubaine pour se maintenir en Top12. Il n’en est rien, l’ACBB accompagnera donc Maromme dans la relégation en N1.


On connaît également les deux promus issus de N2 en Nationale 1 ! Verdict rendu aujourd'hui même, ce sont Saint-Maur-des-Fossées (94) et Béthune (62) qui accèdent à l’antichambre de l’élite. A contrario de leurs voisins franciliens relégués, les Saint-Mauriens parachèvent une saison menée avec maestria durant laquelle ils n’ont connu aucun revers. Pourtant privés d’Emilie Vercelot – occupée à défendre d’autres couleurs à l’Uber Cup – les Val-de-Marnais n’ont, une nouvelle fois pas fait dans la dentelle. Après deux victoires autoritaires (8-0) en phase de poule face à Grenoble puis Béthune (alignant une équipe bis), ils déboulent face au Flume Ille Badminton (35) pour la rencontre décisive. Une dynamique tenue à l’identique leur permet de s’imposer au meilleur des 5 premiers matchs sans concéder le moindre set. Yanis Gaudin – vice-champion d’Europe Junior 2020 - apporte le point synonyme de victoire. Une jeune équipe à suivre assurément l’an prochain !


Bien que défait en poule, c’est bel et bien Béthune qui s'empare du deuxième ticket pour la N1 après un parcours plus tourmenté. Vainqueurs de Grenoble 5-3, il s’agissait ensuite de venir à bout du leader de la deuxième poule de barrage : le Volant des Dômes de Clermont-Ferrand. Les Nordistes essuient une grosse frayeur en fin de rencontre, Noémie Poulbot passant à deux points de la perf’ et d’envoyer les Auvergnats en division supérieure. Mais in fine, les 8 matchs réguliers de la rencontre ne suffisent pas à départager les deux clubs, contraints de jouer un neuvième match : le mixte en or. Les joueurs de Béthune saisissent l’occasion au vol, dont le mixte franco-ukrainien Lecerf/Masaylo prend sa revanche in extremis face à Maury/Poulbot 21-19 14-21 21-16 !


Du côté des barragistes de N3, Metz (57), le V3F (68), Cholet -2 (49), Le Cellier-Ligné (44), Boulogne-Billancourt-2 (92) et Dives-sur-Mer (14) évolueront la saison prochaine en N2. Place désormais à la période de mutation, ouverte depuis le 1er mai et jusqu’au 17 juin pour les joueurs classés N. L’occasion d'étoffer les effectifs pour faire encore mieux en 2023 !


Les résultats complets à retrouver ICI


NB : La montée de Boulogne-Billancourt-2 reste soumise à l'issue de plusieurs réclamations portant sur la participation de joueurs titulaires de l'équipe 1 lors des barrages. Une décision qui ferait les affaires d'un autre Boulogne : Boulogne-sur-Mer...


2 665 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page