Groupe-7.png

TOKYO 2020 - Xuefei rebondit face à la Suissesse

Diminuée par sa blessure au genou lors de son entrée en lice, la Française Xuefei Qi a bien réagi au deuxième tour. Beaucoup plus en jambe et rapide dans ses déplacements, elle s'offre une première victoire olympique face à Sabrina Jaquet.



France - Suisse, avantage... France ! Les amateurs de ballon rond y verront peut-être un clin d'oeil - d'une performance footballistique récente encore mal digérée - Xuefei Qi, elle, gardera certainement son match d'aujourd'hui face à la joueuse suisse Sabrina Jaquet gravé bien longtemps dans sa mémoire.


Une première victoire olympique décrochée en deux sets nets 21-10, 21-14 au surlendemain d'un premier match gâché par les douleurs d'une blessure au genou qui hante encore la Française. Et un succès aux Jeux, ça galvanise le corps et l'esprit. Tant mieux pour « Feifei » qui aura besoin de toutes les chances possibles pour affronter la n°1 mondiale taïwanaise Tai Tzu Ying lors de son dernier match de poule.


En retard sur la plupart des volants lors de son premier match face à la Vietnamienne Thuy Linh Nguyen, la joueuse de Rostrenen avait souffert, semblait diminuée, touchant son genou entre les points, le visage fermé. Ce matin à Tokyo, c'était une autre Xuefei Qi sur le terrain, esquissant même quelques sourires, mais surtout plus rapide et plus aérienne dans les déplacements. Décisive aussi dans les attaques, la Française a imposé son rythme et a contrôlé la partie du début à la fin face à son homologue suisse et 46e mondiale, qui participe à Tokyo à ses troisièmes Jeux olympiques.


En trois participations aux Jeux, la Suissesse de 34 ans n'a encore jamais goûté à la victoire

Preuve d'un état de forme tout autre de la championne de France sur ce deuxième match de poule, cette amortie croisée revers depuis le fond de court à 19-8 dans le premier set. Un set aussi marqué par une série de dix points consécutifs de la part de « Feifei » qui a livré bien meilleure copie aujourd'hui tandis que Sabrina Jaquet souffrait elle de douleurs au mollet la pénalisant dans ses mouvements. La désillusion du premier match derrière elle, la soliste tricolore a semblé moins stressée sur le terrain, la pression d'un tel événement redescendue à l'issue de son match d'ouverture. Et à la clé aujourd'hui, une première victoire olympique, et ça, ça n'a pas de prix. La première aussi pour le clan français dans cette compétition.


Il reste désormais encore un match de poule à disputer pour la Française - seul groupe de 4 du tableau mais aussi soumis à la règle d'un seul sortant. Un choc face à la grande favorite au titre Tai Tzu Ying - en l'absence de la tenante du titre espagnole Carolina Marin. Alors pour Feifei, l'enjeu sera de jouer sans pression pour tenter de titiller la n°1 mondiale. Car seul un exploit lui permettra d'accéder aux phases finales. Il s'agira alors de profiter du moment, de cette fête que sont les Jeux et de cette rencontre, face, peut-être, à la future championne olympique.


Photo : Badmintonphoto

443 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png