Racketlon des légendes - Delphine Lansac de retour ?

Delphine Lansac aurait-elle fait son retour sur les courts dans le plus grand secret ? En tous cas, son nom trône sur le trophée du premier "Racketlon des légendes". Retour sur cette belle compétition, qui a eu lieu cette semaine, en plein déconfinement...



Alors, l'ancienne championne de France aurait-elle bravé les interdits pour aller disputer une compétition sportive ? Non, bien sûr, vous l'aurez compris. Ce "Racketlon des légendes" est en fait une épreuve virtuelle organisée par l'Association Racketlon France (qui regroupe les quatre sports de raquettes, tennis de table, badminton, squash et tennis), sous forme d'un tournoi à élimination directe, en simple masculin et féminin... La seule règle du jeu : à chaque tour, il fallait, pour battre son adversaire, acquérir le plus de "j'aime" sur les réseaux sociaux...


A ce petit jeu là, les très populaires Lucas Corvée, Perrine Lebuhanic et Delphine Lansac se sont qualifiés pour la finale. Lucas a battu de véritables légendes du tennis avec Guy Forget (en quarts) et Michael Llodra (en demi), avant de s'incliner en finale face au pongiste Simon Gauzy. En simple dame, c'est un carton des badistes, puisque Delphine et Perrine se retrouvent en face à face, comme sur les vrais courts, pour la finale, Perrine s'étant offert la TDS#1 Amélie Mauresmo au tour d'avant - un match qui aura pu fatiguer la joueuse d'Issy Les Moulineaux.


Tableau du simple dame


Tableau du simple homme



L'histoire ne dit pas s'il y aura une revanche sur les courts, un jour, ni même si tous ces athlètes auront l'occasion de se croiser autour d'une raquette ou d'une autre, mais l'idée de cette coupe virtuelle a le mérite d'avoir agité les réseaux sociaux pendant quelques jours... en plus de générer des articles aux titres un peu "people", voire trompeurs (mais le badiste est joueur, n'est ce pas ;) ?) L'histoire ne dit pas, non plus, si la jeune joueuse d'Oullins a idée de reprendre la compétition de haut-niveau, pour de vrai...


La page de la compétition ici

© 2020 Badzine