top of page
Groupe-7.png

PLANETE BAD - Le résumé du week-end

Beaucoup d'informations à partager sur ce qui s'est passé ces derniers jours sur la planète bad. On fait le point en ce début de semaine. Avec des bonnes nouvelles, et d'autres, beaucoup plus tristes.


Anya Tatranova, comme beaucoup d'autres badistes en France, sont affectés directement par la guerre en Ukraine

La guerre touche le bad, aussi...


Difficile de commencer ce tour d'horizon sans évoquer l'effroyable guerre qui a débuté la semaine dernière en Ukraine. Alors, bien sûr, dans un premier temps, toute l'équipe de Badzine pense aux Ukrainiens, de France et du monde entier, touchés dans leur chaire par cette guerre. Ils sont nombreux, badistes, à régulièrement fouler les courts de l'hexagone, avec une tradition forte d'échanges entre nos deux pays. Certains ont même élu domicilie en France, comme par exemple Natasha Esipenko et Konstantin Tatranov, dont la fille, Anya Tatranova, est aujourd'hui l'une des meilleures jeunes tricolores. Mais aussi de nombreux joueurs qui font partie des effectifs des clubs Français. Nous pensons à eux et leurs familles. Alors que le CIO a fortement condamné cette intervention militaire russe,

Dmytro Zavadsky (UKR) et Vladimir Malkov (RUS)

les institutions internationales de badminton commencent à communiquer également : ce matin, Badminton Europe a annoncé que la Russie et la Biélorussie tombaient dans la catégorie des nations 'Non Good Standing" - c'est à dire, dans une position où elles n'étaient plus les bienvenues, notamment pour les conseils exécutifs et qu'elles ne recevraient plus de subventions jusqu'à nouvel ordre. S'agissant de la participation des athlètes russes et biélorusses aux compétitions, aucune décision n'a encore été prise, Badminton Europe travaille actuellement sur le sujet avec la Fédération Internationale. Cette dernière a envoyé un communiqué ce matin annonçant pour le moment que toutes les compétitions dans ces deux pays étaient annulées, et que les drapeaux ne devaient plus être présents sur les compétitions BWF - pas d'annonce de ban des athlètes à ce jour.



La Fédération Française a quant à elle très vite communiqué la semaine dernière et rappelé son attachement aux valeurs de la solidarité envers les 35 athlètes ukrainiens licenciés en France et, selon le communiqué publié sur le site officiel "étudie toutes les possibilités avec le mouvement olympique et le gouvernement quant à l'avenir de ses interactions avec le badminton russe."


Allez, on essaye d'être un peu plus légers pour la suite des actualités du jour malgré cette information tragique...


Arnaud Merklé l'emporte en Ouganda

Arnaud Merklé l'emporte en Ouganda et se rapproche du top 60 mondial

L'Alsacien a fait carton plein ce week-end à Kampala, en Ouganda, pour un tournoi International Challenge (aux portes du World Tour, donc), en remportant la compétition. Non sans mal, car le tricolore a bien failli perdre en quarts de finale face à Danylo Bosniuk, un Ukrainien qui évolue par ailleurs dans le championnat français, au club de Rostrenen. Merklé s'impose sur ce match 22/20 au troisième set. Tête de série N1, le seul joueur de l'équipe de France en lice dans cette compétition s'impose ensuite en demi finale l'Indien Janhardanan, puis son compatriote Aggarwal en finale, 21-15, 18-21, 21-16. Cette victoire - sa seconde sur un tournoi International Challenge - arrive après une finale non jouée en Inde (Covid) sur un Super 300, il y a quelques semaines et prouve l'état de forme du Français, qui devrait empocher 4000 points après sa victoire africaine et progresser au classement mondial, en passant notamment devant Lucas Claerbout et Christo Popov et flirter avec le top 60 mondial.


Bas les masques !


Enfin, à partir de ce lundi 28 février, les masques ne seront plus obligatoires dans les gymnases pour ceux qui possèdent un pass vaccinal complet. Une bonne nouvelle !


Elections.... ou pas


La Fédération Française organisait la semaine dernière une assemblée générale avec un vote pour remplacer trois partants de l'équipe dirigeante. Mais le processus de vote - bien compliqué avec plusieurs tours et la nécessité d'obtenir 50% des voix malgré la présence de plus de deux candidats sur ce deuxième tour, n'aura permis à l'instance dirigeante de n'élire seulement qu'une seule candidate - Sarah Grammatyka. Dommage, alors que l'exécutif aurait bien besoin de renforts pour cette mandature en cours. Il faudra donc attendre la prochaine assemblée - avec, peut-être une révision des statuts pour éviter ce cas de figure ? L'AG, diffusée en direct, est à revoir ICI


Organisateurs 2023 dévoilés

Saint Orens et Blagnac (33) accueilleront les Championnats de France 2023 de para-badminton (janvier) alors que c'est la ville d'Elancourt, dans les Yvelines, qui organisera les finales du top 12 en mai de cette même année.


Masters d'Orléans - du très lourd à venir


Une pléiade de stars feront le déplacement à Orléans pour les Masters qui se tiendront du 29 mars au 3 avril prochains. Toma Popov Junior aura fort à faire pour défendre son titre - il est tête de série 4, mais devant lui, l'Indien Praneeth, le Danois Vittinghus et le Néerlandais Caljouw seront présents. La Canadienne Michelle Li sera la favorite chez les demoiselles, 12ème mondiale. Et bonne nouvelle pour le public, quasiment tous les meilleurs tricolores seront présents. On fera très vite sur Badzine un point plus exhaustif des forces en présence. Le tirage au sort aura lieu de 16 mars a 18h30. A noter que la première édition du Salon International du badminton a du être reportée à 2023. Pour acheter les billets, c'est par ici


Voilà pour les news, vous pouvez éteindre votre smartphone ou ordinateur et retourner à une activité normale


Bonne semaine à tous,


Photos : Badmintonphoto


1 352 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page