OPEN DU DANEMARK - Julien et Léa en quarts aussi, les simples s'arrêtent



Après les succès du double homme - la qualification sur forfait des frères Popov - et la victoire de Fabien Delrue et William Villeger en plus de celle d'Anne Tran et Emilie Lefel, une quatrième paire s'est invitée à la fête ce vendredi. Léa Palermo et Julien Maio (photo) continuent leur petit bonhomme de chemin, avec une nouvelle victoire, et une nouvelle fois sur une paire française. Cette fois-ci, c'est contre William Villeger et Sharone Bauer qu'a briller le nouveau duo - sur les courts en tous cas, puisqu'ils partagent leur vie depuis bien plus longtemps. 21-18, 21-16 pour 40 minutes de jeu, souvent contrôlé par Léa Palermo et Julien Maio - les coups de boutoir de William Villeger n'auront pas suffit. Ce dernier pourra garder son énergie débordante pour son double ce soir face à Joel Eipe et Rasmus Kjaer. Les jeunes Danois ont en effet créé la surprise en battant hier leurs compatriotes Skaarup/Astrup, pourtant grands favoris de ce tableau en l'absence des Japonais. William et Fabien seront sans doute ceux, avec le mixte, qui ont la meilleure chance d'aller chercher une demi finale : leurs adversaires du jour - très solides par ailleurs, ne pointent qu'à la 125ème place mondiale et ont bénéficié d'un jour sans de leurs adversaires hier. Les deux paires ne se sont jamais rencontrées.


Pas si simple...

Brice Leverdez et Toma Popov Junior ont quant à eux brillé en simple pendant un set malgré leur défaite. Le Cristolien a fait jeu égal bien souvent avec le Japonais Nishimoto pendant le premier set, qu'il perd 21-19 avant de fatiguer physiquement - manquant, comme il le disait en interview après match, de matchs à ce niveau depuis 7 mois. "Tomi", lui, était opposé à Jan Jorgensen, un "revenant" pour l'occasion. Le Danois ne s'entraine plus au quotidien et semblait fébrile pendant plusieurs parties du match, mais son expérience a fini par prévaloir, laissant passer l'orage au deuxième set pour se concentrer sur le troisième, où il a habilement mené les échanges pour finir par s'imposer 21-16, 10-21, 21-14. Frustrant, forcément, car il y avait quelque chose à faire pour Toma Popov (photo) face à Jorgensen, qui a admis après le match avoir failli abandonner en fin de seconde manche. Il ne ressentait plus d'énergie mais le fait de savoir que c'était son dernier tournoi l'a reboosté à temps. Il jouera symboliquement son quart contre Antonsen, qui a puni Thomas Rouxel 21-9, 21-12.


Chez les filles, après la défaite très frustrante de Qi Xuefei hier, Leonice Huet s'est à son tour invitée au club des frustrations. La jeune tricolore a bien failli remporter un deuxième set à rallonge face à Lianne Tan, mais la Belge finit par clore ce dernier 27-25 après avoir remporté la première manche 21-15. Dommage pour Léonice qui aura montré de belles phases de jeu. Même topo pour Yaëlle Hoyaux (photo), qui jouait la favorite locale Mia Blichfeldt sur le court TV. Et qui surprend cette dernière dans un deuxième set de toute beauté, perdu 19-21. Marie Batomene, elle, a commis un peu trop d'erreurs aux moments clé face à Julie Dawal Jakobsen. Les quatre mousquetaires de l'écurie de simple féminin repartent donc d'Odense avec des matchs de haut niveau, des frustrations bien compréhensibles, mais aussi beaucoup de positif pour la suite - à Saaarebrucken pour la plupart, dans 10 jours.





Ce vendredi, donc, quatre paire en lice, un quatuor pour des quarts de finale d'un Super 750 - du jamais vu.

Popov/Popov Vs Ellis/Langridge Delrue/Villeger Vs Eipe/Kjaer Maio/Palermo Vs Magee/Magee Tran/Lefel Vs Stoeva/Stoeva


Les résultats ici


Photos : Badmintonphoto







© 2020 Badzine