top of page
Groupe-7.png

MALAYSIA OPEN - Top départ de la saison 2023


Si Tomi Popov passe un premier tour piège, il pourrait rencontrer Viktor Axelsen

Mardi, débutent à Kuala Lumpur l'un des plus gros tournois de la saison - l'Open de Malaisie, qui a vu son statut changer de Super 750 (comme les Yonex IFB) à celui de Super 1000, soit l'un des quatre "grands-chelems" avec l'Open de Chine, d'Indonésie et le All England. C'est, de plus, le premier tournoi de l'année, le premier tournoi de ce nouveau cycle BWF de quatre ans, mais aussi le premier tournoi où les classements sont revenus à la normale après le gel partiel pendant près de 2 ans.


Cela va donc être un gros rendez-vous pour les férus de badminton. Quelques joueurs Français ont la chance d'être qualifiés pour le tableau principal - peu, étant donné qu'il n'y a pas de qualifications et que, forcément, étant donné l'enjeu, les tous-meilleurs sont présents. Tous ? Presque. Hier, la Fédération nippone a fait savoir que Kento Momota, pourtant vainqueur du "All Japan Badminton championships" il y a quelques jours (l'équivalent des Championnats Nationaux Japonais) serait souffrant et manquera donc ce premier Opus 2023. C'est une mauvaise nouvelle pour le tournoi - surtout que l'ancien numéro Un mondial aurait pu rencontrer Viktor Axelsen au second tour. Mais c'est une bonne nouvelle pour Tomi Popov, qui, justement, était l'adversaire du premier tour du Japonais. Le Fosséen jouera à la place Liew Daren, qui aura forcément tout le soutien de son public, mais qui sera aussi sans doute un adversaire moins périlleux à jouer pour le tricolore.


Anne Tran et Margot Lambert doivent commencer à aller prendre des points importants sur ce Super 1000

Si Tomi a finalement échappé au pire en simple, le tirage en double n'était pas forcément meilleur - lui et son frangin Christo joueront les Indonésiens Fajar Alfian et Muhammad Rian Ardianto, TDS 3 de la compétition. Thom et Delphine, tout auréolés de leur statut de paire Top 5 mondiale depuis le premier classement de l'année, seront, eux têtes de série 8. Mais en face, pour leur premier tour, la paire d'Indonésiens qui avaient mis fin à leur rêve Thaïlandais lors des finales du World Tour, il y a quelques semaines. Malgré 5 volants de match, le duo tricolore s'était incliné 22-24 au troisième set. Nul doute qu'ils auront à coeur de bien débuter l'année avec une revanche. Ce tableau verra aussi le dernier match en compétition des stars locales Goh Liu Ying et Chan Peng Soon, médaillés d'argent à Rio en 2016, puisque l'un comme l'autre ont annoncé leur révérence. Sans doute un joli moment d'émotions à venir.


Enfin, en double dame, Anne Tran et Margot Lambert auront sans doute un long long match à jouer contre les Indonésiennes Kusuma/Pratiwi, avec, à la clé pour les vainqueurs, un deuxième tour face aux grandes favorites Chinoises Chen Qingchen et Jia Yifan que les Françaises n'ont jamais battues.

Tai Tzu Ying tout sourire lors des premiers entrainements en Malaisie (@live : Erika Sawauchi/Badmintonphoto)

Les joueurs sont tous arrivés et ont commencé à s'entrainer dans la salle Axiata Arena à Bukit Jalil, pas loin du centre ville de la capitale Malaisienne, notamment Tai Tzu Ying, qui espère retrouver son statut de numéro mondiale que la Japonaise Yamaguchi lui a ravi en cours d'année dernière.


Les résultats ICI


Photos : Badmintonphoto

417 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page