top of page
Groupe-7.png

Lumière sur l'alimentation des Frères Popov

« Des produits propres, bio » et « un goût agréable » : Comment PunchPower accompagne les frères Popov au quotidien.


Une parenthèse à Fos-sur-Mer et c’est reparti. Christo et Toma Jr Popov se remettent à peine d’un mois d’octobre extrêmement intense, que déjà, la Chine les appelle. La tournée européenne de quatre semaines (Finlande, Danemark, France, Allemagne) s’est soldée par une demi-finale au Saarbrücken Open (Super 300) pour le plus âgé des deux frangins. Une performance de haut niveau. Alors, avant le dernier tournoi de 2023, en Chine, la fratrie a rechargé les batteries en terre phocéenne. Au programme : événement avec la FFBad et le département des Bouches-du- Rhône, entrainements, et repos.

En compétition comme à l’entraînement, Christo et Toma Jr Popov ne quittent plus leurs produits PunchPower. Voilà un peu plus d’un an qu’ils ont intégré plusieurs produits à leur alimentation. « Surtout tout ce qui est barres glucidiques et les pâtes de fruits », précise Toma Jr. Quotidiennement, les boissons de la marque accompagnent les deux joueurs, tout deux en lice pour une qualification olympique aux Jeux de Paris 2024 en simple, ainsi qu’en double. « Des boissons énergétiques et isotoniques. Ils ont une nouvelle formule plus boostée que l’on teste actuellement », poursuit Toma Jr.


"Entre les entraînements, à la pause à 11"

Ce qui a séduit les Popov, « c’est la qualité des produits », insiste l’aîné, la veille de leur départ en Asie. « On a la garantie qu’on consomme des produits propres et bio. On a 100 % confiance, pas comme les produits brillants qu’on peut trouver dans les salles de sport. En plus, le goût est plutôt agréable. » Ces complètements sont utilisés pendant l’effort, « entre les entraînements ou en match, à la pause à 11 », explique Toma Jr Popov. Une barre peut, par exemple, s’accompagner d’une banane ou d’amendes, indique le n°1 français. Lui estime «qu’il ne grignote pas », « mange lors de ses trois repas quotidiens » et peut compléter « avec une barre ou un fruit ».





« Mon dernier fast-food, je n’avais pas le choix »

Dans leur alimentation quotidienne, les deux frères assurent « ne pas manger de cochonneries », « faire attention » bien qu’ils « ne se privent pas ». Se permettent-ils des plaisirs ? Oui, « on fait attention, certes, mais on ne pèse pas nos aliments au gramme près, on n’est pas psychorigides », relativise Toma Jr qui va parfois, le matin, achète un croissant à la boulangerie lorsqu’il est à Fos. Et d’ajoute : « On brûle tellement de calories sur le terrain de toute façon. Tant qu’il y a de la viande et des légumes, c’est le plus important. »

Et les fast-foods, ont-ils leur place, occasionnellement, dans l’alimentation des Popov ? « Honnêtement, j’en ai pris un au retour du Saarbrücken, il était presque 23 heures, je n’avais pas le choix, mais à part ça, c’est très rare », confie le grand frère. Ce dernier indique par ailleurs que ni lui, ni son frère ne sont suivis par un nutritionniste, « mais on est quand même conseillé ».

Après la Chine, où ils s’apprêtent à jouer « à fond », et toujours accompagnés des produits PunchPower, Christo et Toma Jr Popov vont « soigner les petits bobos, recharger à nouveau les batteries et se préparer à la prochaine tournée, en janvier ». Rendez-vous en Malaisie, pour la dernière ligne droite avant les Jeux olympiques.



PUBLI-COMMUNIQUE - Réalisé en partenariat avec Players & Partners

920 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page