LIÉVIN 2020 - Les filles, le bronze et les honneurs

Mis à jour : avr. 3

Médaille de bronze ! Devant son public à Liévin, l'équipe de France féminine s'est offert le premier podium européen de son histoire.


Premier podium européen pour l'équipe féminine !

Elle est là, la première médaille européenne de la team féminine ! Assurées de monter sur le podium des Europe pour la première fois de l’histoire du badminton tricolore après leur victoire 3-0 face à la Suède en quart de finale, les Bleues sont désormais fixées : ce sera le bronze !


On pouvait s’en douter, une demi-finale face aux triples tenantes danoises n’était pas une mince affaire. Mais les filles ont montré depuis le début de la compétition (18 matchs, 17 victoires avant la demie) qu’elles étaient capables de tout.


Dans une Aréna liévinoise remplie et prête à soutenir leurs soldates bleu blanc rouge, les Bleues nous ont laissé rêver. Grâce à Xuefei Qi notamment qui, pour sa première compétition majeure sous le maillot tricolore depuis sa naturalisation, nous a régalés. De quelques places au-dessus de son adversaire Julie Jakobsen au rang mondial, Qi Xuefei a fait parler le mental sur le terrain. Menée au score à l’issue de la première manche (12-21) et peut-être marquée par la pression d’une première demi-finale européenne, la Rostrenoise a remonté son retard au rythme des chants du public nordiste. 21-16, puis 21-8, Xuefei s’est envolée et on s’est mis à espérer.


À espérer sans prétention car derrière, Anne Tran et Delphine Delrue auraient pu. Elles auraient pu pousser Alexandra Boje et Mette Poulsen dans un troisième set, elles auraient pu bénéficier du « 12e homme » - comme on dit chez nos amis du football - pour faire la différence. Mais la jeune et déjà très expérimentée paire danoise a su prendre le dessus, surtout dans les moments forts. En particulier dans cette fin de deuxième set, où on a retenu notre souffle à 20-20… Mais la meilleure nation du continent n’est pas là pour perdre sa couronne et leurs filles l’ont encore montré dans ce moment déjà décisif, vainqueurs 22-20 au terme d’une seconde manche pleine de suspense.


Puis Marie Batomene est arrivée. 93e mondiale, la « Duck » d’Aulnay-sous-Bois, championne de France 2019, avait face à elle la 55e, Line Christophersen. La favorite au classement a mis son équipe sur la voie d’un deuxième succès, 21-15 avant que Marie ne ravive la flamme de l’espoir français. Elle aussi a eu son set, sur le même score. Mais cette fois les encouragements des supporters n’ont pas suffi à faire basculer le set en or, pendant lequel la Danoise a pris les devants sans jamais se retourner 21-14.


À 2-1, plus le droit à l’erreur. La mission des championnes de France du double dames s’annonçaient alors compliquée. Pas impossible, car impossible n’est pas Français, mais de l’ordre de la performance exceptionnelle. Face à Fruergaard et Magelund, Vimala Heriau et Margot Lambert ont rivalisé, n’ont rien lâché, mais à la fin, c’est le Danemark qui gagne 21-14, 21-11.


Le Danemark en finale, on connaît l’histoire. Mais celle qu’on n’avait jamais conté, c'est celle-ci. Celle d'une génération de joueuses qui a soif de victoires, ce groupe de championnes qui écrit l’histoire en enfilant, pour la première fois de leur histoire, une médaille européenne autour du cou, chapeau les Bleues ! 👏




Photos (live) : Badmintonphoto.



© 2020 Badzine