top of page
Groupe-7.png

Le tour de la planète Bad - Lundi 19 février

Deux médailles pour les garçons et les filles aux championnats d'Europe par équipe, les Mondiaux parabad qui se profilent et plein d'autres news du monde du badminton qu'on partage avec vous ! Et hop, c'est parti mon kiki !



L'argent pour les "Boys", le bronze pour les filles C'est moche. On en aurait bien pris pour un quatrième match. Voire un cinquième. En plus, ca aurait pu être jouable sur les deux derniers. Seulement voilà, notre jeune prodige a calé. A 21-14, 19-11. C'est moche. On peut pas lui en vouloir en plus, parce que lui et son frangin brillent pour la France depuis tellement d'années maintenant, avec panache, classe. Ils ont mis - comme Alex Lanier et Arnaud Merklé la France dans les Nations qui comptent en simple. Mais c'est frustrant. Très. Christo était donc tout près d'aller chercher un premier point pour la France en finale des championnats d'Europe par équipe masculine après que Tomi et la paire Ronan/Lucas se sont inclinés. C'est comme ça. Ca fait 3-0 et c'est un peu agaçant aussi parce que nos amis Danois vont continuer avec leur condescendance - chez les grands, car chez les petits, ça fait moins les malins... Donc, l'argent pour les garçons, c'est tout de même une très belle performance. Bravo. Et les filles, elles aussi sont allées chercher une breloque, en bronze. Avec un groupe homogène et de très belles performances individuelles, même si le niveau est encore un peu en dessous des Danoises, qu'elles ont rencontrées deux fois. En tous cas, elles ont de la voix (nos tympans s'en souviennent :)


La progression

Tiens, puisqu'on regarde le niveau de l'équipe de France dans cette compétition, qui a commencé en 2006. Jusqu'en 2016, pas de médailles pour les Bleus. C'est donc cette année où les tricolores ont fait leur meilleure compétition d'ensemble, avec les garçons en argent, comme en 2016 où les Bleus avaient perdu 1-3 face aux Danois en finale. 2016 : Garçons : argent, filles : pas de podium 2018 : garçons : bronze, filles : pas de podium 2020: garçons : bronze, filles : bronze

2022 : Pas d'édition (Covid) 2024 : Garçons : argent, filles : bronze


Pourquoi un tirage au sort pour les demi-finales ?

Deux groupes, avec des vainqueurs et des deuxièmes. Mais pas de "croisés" pour les demi-finales. Pourquoi donc ? C'est lié au "trauma" des Jeux de Londres en 2012 qui fait que l'on ne fait plus de demi-finales automatiquement à partir des classements de poule pour éviter les défaites "calculées" afin d'éviter un adversaire en particulier. Quatre paires avaient alors été disqualifiées pour avoir fait exprès de perdre. Depuis, donc, dans toutes les compétitions avec des poules, que ce soit au niveau mondial ou continental, il y a désormais un tirage au sort, avec les vainqueurs de poule qui ne peuvent pas se jouer entre eux, mais les deux deuxièmes sont tirés au sort. Avec, donc, parfois, des re-matchs dans la foulée...C'est assez désastreux pour la compétition en termes d'image, mais moins pire que de voir des matchs joués pour perdre...


L'Inde et la Chine s'imposent à Selangor

Il y avait la même competition sur tous les continents, et, ô surprise, ce sont les Indiennes qui s'imposent en Asie, en battant les Thaïlandaises. Chez les garçons, malgré un super Momota sur la compétition, ce sont les Chinois qui s'imposent face aux Malaisiens en finale. A noter tout de même que beaucoup d'équipes ont envoyé leur équipe B, ou en tous cas, pas les meilleurs. Les Canadiens ont gagné les deux competitions coté Panam, et les Australiens en Océanie. En Afrique, l'Algérie l'emporte de justesse - bravo à Adel, Koceila, Mohamed et Youcef que l'on connait bien en France. L'Afrique du Sud l'emporte chez les filles. Leur championnat Individuel avait lieu dans la foulée avec la victoire de Kate Foo Kune, la joueuse de Boulogne, qui revient fort après un an et demi loin des courts. Idem pour Koceila et Tanina Mammeri, du BACO, qui s'imposent en mixte et font un grand pas pour la qualification aux Jeux, et un doublé au passage pour Koceila en double hommes avec Youcef Sabri Medel.



Parabad - Mondiaux J-1

On voit passer les jolies photos de plage et de "Mango Sticky rice" depuis quelques heures - nos parabadistes sont arrivés à Pattaya, station Balnéaire non loin de Bangkok, où se déroulent à partir de mardi les Championnats du monde. Ils sont 16 tricolores en lice dans quasiment tous les tableaux, et, bien sûr, des chances de médailles. On suivra avec attention tout cela cette semaine. Les tableaux ICI


Pas de France Vétérans cette année... ?

Ou en tous cas, pas via l'Association des "France Vétérans" qui avait pourtant mis les bouchées doubles et organisé deux tournois en amont pour essayer de récolter suffisamment de fonds afin de pouvoir ensuite gérer l'événement national. Ce sont malheureusement les frais de sécurité qui empèchent la tenue du National - le site choisi, sur le plateau de Saclay, engendre des coûts de sécurisation "vigipirate" de par sa proximité avec le Comité a l'Energie Atomique. Le collectif a jeté l'éponge ce week-end, avec un budget trop fragile. On attend donc de savoir si un autre club aura la bonté ou l'envie ou les moyens d'organiser cet événement fort sympathique.


Et au fait ? Vous avez prévu quoi pour les Solibad Days ?




Bin oui, on va pas vous lâcher hein. Franchement, c'est l'occasion de montrer à toute la planète que nous, les badistes on est hyper sympas, hyper généreux, et qu'on arrive à mobiliser sur toute la planète toute une communauté sportive, ce qui n'a jamais été fait jusqu'à présent ! Pas besoin de faire un truc gigantesque, mais un petit tournoi interne rigolo, un blackminton, ou alors, vous invitez tous les membres du club pour faire un BBQ et une chasse aux oeufs avec une petite participation pour faire un don à Solibad et hop, c'est dans la poche !

On vous glisse la vidéo teaser de l'événement pour vous donner envie.


Kenavo !



494 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Groupe-8.png
Groupe-5.png
Fond 3.png
bottom of page